Recherche
Se connecter

Calais : une carte pour dynamiser les commerces du centre ville

Publié par le

Pour faire face à la concurrence des centres commerciaux de périphérie, l'association de commerçants Atout Calais propose un système de carte de fidélité.

  • Imprimer


«La carte Atout Calais a permis de créer du trafic dans les magasins qui ont joué le jeu. Notamment les commerces d'habillement et de sous-vêtement ou encore les bijouteries. Avec environ 4 000 cartes actives sur 9 000 enregistrées, l'opération est positive. » Pour Gérard Grenat, président de l'Union Commerciale Calais, face à la concurrence des grandes surfaces spécialisées, le recours à un programme de fidélisation des clients du centre-ville était indispensable. Après dix-huit mois d'études, c'est le système proposé par Sodifrance, la solution Points gagnants, qui a été choisi. Un système relativement simple à mettre en place. Il repose sur une carte à mémoire Gemplus, associée à un lecteur de carte classique du commerce, le TPE (Terminal de paiement électronique) qui sert au commerçant pour ses transactions Carte Bleue. « Nous avons développé un logiciel spécifique qui n'a aucune interférence avec le système Carte Bleue », précise René Bley, directeur général de l'Unité Carte Système de Sodifrance. La carte sert à emmagasiner des points. Elle permet de saisir en temps réel les informations sur la fidélité : la date, l'heure de l'achat, le montant total de la transaction et le commerçant chez qui la transaction a été effectuée. Lors de l'encaissement, la carte de fidélité est introduite dans le TPE, une somme d'argent équivalent à un pourcentage prédéfini du montant des achats - entre 2,3 % et 4,3 % selon le type de commerce - est créditée sur la carte. Y sont inclus, les 0,7 % prélevés par l'association pour les frais de gestion, ainsi, chaque commerçant accorde une remise de 3 à 5 %. Le client capitalise de l'argent sur sa carte de fidélité au fur et à mesure de ses achats chez les commerçants adhérents jusqu'à un montant maximum de 2 000 francs. « Dans la limite de 500 francs par commerce et par jour, précise Gérard Grenat. Afin de créer du trafic chez les autres commerçants. » Lancée il y a un peu plus de dix-huit mois, la carte Atout Calais a été adoptée par 53 commerçants du centre-ville. Sa base de données est à la disposition des membres du groupement commercial. Ils peuvent en extraire les adresses correspondant à leur clientèle à des fins de mailing. Budget global de cette solution : 550 000 F comprenant les frais de communication, les cartes et le matériel. D'ici quelques semaines, la base de données sera accessible via Internet.

Olivier Brusset

La rédaction vous recommande

La e-carte cadeau. Un atout stratégique pour Noël
La e-carte cadeau. Un atout stratégique pour Noël

La e-carte cadeau. Un atout stratégique pour Noël

Par Buybox

Noel est une periode critique pour chaque enseigne Ce livre blanc explique comment maximiser ses ventes et capter de nouveaux acheteurs grace [...]

Sur le même sujet

Faut-il miser sur la technologie NFC?
Retail
Faut-il miser sur la technologie NFC?

Faut-il miser sur la technologie NFC?

Par Amélie Riberolle

La NFC (pour Near Field Communication ou communication en champ proche), technologie de communication à courte portée qui utilise les HF radio [...]

Fnac Darty s'allie à l'allemand MediaMarktSaturn dans les achats
Retail
Fnac Darty s'allie à l'allemand MediaMarktSaturn dans les achats

Fnac Darty s'allie à l'allemand MediaMarktSaturn dans les achats

Par Dalila Bouaziz

Les deux groupes s'associent en vue d'une alliance dans les achats de produits électroniques grand public afin de négocier de meilleures conditions [...]