C3 : pour modéliser une démarche de fidélisation

Publié par le

C-Link, Datagrams, Gemplus et SAS Institute viennent de nouer un partenariat commercial et technologique pour lancer un service complet permettant de prémesurer un programme de fidélisation.

  • Imprimer


Les résultats du Benchmark annuel Ernst & Young - C-Link sur la fidélisation en France sont parlants. Si près de 90 % des entreprises sont conscientes de la nécessité de développer des stratégies de fidélisation, 56 % d'entre elles sont dans l'incapacité d'en mesurer l'impact économique. Face à ce constat, C-Link, (groupe Laser), société spécialisée dans la conception et l'intégration de solutions fidélisantes, Datagrams, intégrateur de solutions carte à puce, Gemplus, leader mondial des solutions cartes à puce et SAS Institute, spécialiste des solutions logicielles d'aide à la décision, viennent de nouer un partenariat commercial et technologique pour offrir, plus particulièrement aux activités de distribution mais aussi aux PME, un outil permettant de prémesurer leurs programmes de fidélisation. Présenté au Forum de l'innovation de la SIMD 99, le Pack Pilote C3 « n'est pas à proprement parler une nouvelle solution, précise Laurent de Teneuille, consultant associé de C-Link. Nous avons choisi des solutions existantes, que nous avons packagées, qui n'interfèrent pas avec les systèmes informatiques existants. Et ce, pour que les clients n'aient pas à supporter des développements informatiques supplémentaires. »

AIDE À LA DÉCISION


Le principe de C3 est le suivant : analyser, sur une sélection de quelques points de vente pilotes et sur six mois, une population représentative de la clientèle, équipée d'une carte à puce (aux couleurs du client). Les informations recueillies au cours de cette période de test en conditions réelles, permettent, selon les initiateurs de l'outil, plusieurs exploitations : la mesure de la performance de certains leviers sur des indicateurs de performance préalablement sélectionnés et ainsi la détermination, de façon objective, des leviers d'action efficients ; le calibrage des coûts et des gains d'activation de chacun des leviers, le calcul du retour sur investissement attendu et l'assignation des objectifs de rentabilité en cas de généralisation. Et enfin, l'élaboration d'un outil performant de mesure de rentabilité. « Ces informations, ajoute Laurent de Teneuille, permettent également de créer une première base de données comportementales clients-achats. Les résultats du test constituant par ailleurs un référentiel qui va servir de base de comparaisons en cas de généralisation du programme. » Dans son optique de simplification, C3 est proposé à un tarif unique : 470 000 F HT.

François Rouffiac

Autres articles

Les 7 tendances de l’emailing en 2017 !
Les 7 tendances de l’emailing en 2017 !

Les 7 tendances de l’emailing en 2017 !

Par

Lemailing nest pas mort et encore de beaux jours devant lui En effet avec le SMS marketing il reste lun des outils de vente et de fidelisation [...]

[Étude] La recommandation, un cercle vertueux
[Étude] La recommandation, un cercle vertueux

[Étude] La recommandation, un cercle vertueux

Par

65 des consommateurs sensibles au bouche oreille et aux avis clients recommandent leur tour leur enseigne preferee est un des enseignements [...]

L'audience se presse sur le mobile
L'audience se presse sur le mobile

L'audience se presse sur le mobile

Par

La troisieme vague de etude One Global de ACPM confirme la tendance 2017 dans les audiences de la presse la predominance de la consommation [...]