Recherche

C'EST UN MAISON BLEUE...

Publié par le

EDF lance un site communautaire autour de l'éco-efficacité énergétique, «Ma Maison bleu ciel». L'idée est simple : rendre les internautes acteurs de leur consommation, grâce à une configuration efficace, et ouvrir le débat à travers blogs et forums. Ou comment, via le Web 2.0, développer de façon ludique un sujet sérieux aux enjeux capitaux.

  • Imprimer
Un univers digital en 3D facile à utiliser.

Un univers digital en 3D facile à utiliser.

1 : LE BRIEF

Comment rendre attractif un site dédié à la consommation d'énergie ? Tel était le défi de l'électricien français, alors qu'il souhaitait conforter sur le Web le positionnement de Bleu Ciel sur l'éco-efficacité énergétique. Pour y faire face : des équipes en interne. Dans cette grande maison pas d'agence en lice mais deux directions qui ont travaillé main dans la main : le marketing et la R&D. « EDF est dans une logique pédagogique et ludique avant tout. N'oublions pas que la prise de conscience autour de l'environnement et du développement durable est récente », rappelle Morald Chibout directeur marketing du groupe. Le brief, évidemment bien intégré par les équipes en interne convaincues de la démarche, consistait à développer une relation client autour de l'énergie. Cela n'a pas été chose facile étant donné la nature du «produit». Par cette expérimentation Web 2.0, EDF affirme sa position de conseil et d'accompagnement en matière de maîtrise des dépenses énergétiques dans l'habitat. Et vise à concrétiser le souhait de vouloir «changer l'énergie ensemble».

Morald Chibout / EDF

AVEC CETTE EXPERIENCE INÉDITE WEB 2.0, LE CLIENT PREND CONSCIENCE DE SON POUVOIR D'ACTION. IL DEVIENT ACTEUR DE SA CONSOMMATION D'ÉNERGIE.

2: LA REPONSE

Résultat : «Ma Maison bleu ciel». Avec sa verve habituelle, Morald Chibout s'enthousiasme : « Derrière www.mamaisonbleucieledf.fr se cache une expérience inédite web 2.0 .» Avatar digital de l'offre commerciale Bleu Ciel qui, en deux ans, a rassemblé 26 millions de particuliers et 6 000 conseillers clients au téléphone, le site a été imaginé, après deux ans d'incubation, pour accompagner ce flux et les nombreuses demandes et interrogations des clients autour de l'énergie. Au passage, c'est également le premier site communautaire imaginé par un énergéticien. « Aujourd'hui, nous allons encore plus loin dans notre stratégie internet. Après le lancement d'un portail d'information en 2004, puis un site transactionnel, nous misons sur le communautaire. Nous exploitons le Web 2.0 pour faire prendre conscience au client que son pouvoir d'action est important.

Il est acteur de sa consommation d'énergie », poursuit le directeur marketing. Les moyens mis en oeuvre ? « Le site invite les internautes à créer leurs maisons virtuelles et à tester l'impact de leurs équipements sur leurs économies d'énergie, leurs émissions de CO2 et leur confort », argumente Olaf Maxant, responsable de groupe solutions et technologies à la R&D d'EDF, qui a développé le projet dans son intégralité avec des ressources internes.

Séduits par l'idée, les internautes ont déjà largement échangé autour de questions pratiques sur des travaux de rénovation, de questions liées à l'habitat. L'entreprise, par souci de confiance, a choisi d'instituer une modération a posteriori. « Nous avons eu peu de débordements jusqu'à présent », note Gaël Le Boulch, du service marketing relation client. L'univers digital est en 3D et simple d'utilisation. L'internaute qui se rend sur le site peut créer sa maison en trois clics et choisir des univers prédéfinis (décoration, écologie, bien-être) ou les créer de toutes pièces. Pour ce faire, il dispose de plus de 400 meubles et éléments de décoration et près d'une centaine d'équipements énergétiques, parmi lesquels il peut puiser pour aménager les différents espaces. Mais, surtout, il est en mesure, à tout instant, de visualiser l'impact de ses choix sur sa consommation énergétique, ses émissions de CO2 et son confort grâce à trois jauges (bien visibles sur la page) qui réagissent en temps réel.

Pour l'aspect ludique, les internautes peuvent aller visiter, sur le site, d'autres maisons virtuelles, les noter ou s'en inspirer. Ils peuvent également bénéficier de conseils personnalisés en matière d'éco-efficacité énergétique grâce au blog, animé par les équipes Bleu Ciel (articles thématiques en ligne), et aux objets présents dans leur maison, eux-mêmes associés à des services (le téléphone permet d'obtenir le numéro de son conseiller EDF, l'ordinateur ou le compteur d'accéder à son agence en ligne...). Et pour avoir une estimation de sa maison (la réelle), il convient de personnaliser chaque installation et objet pour obtenir une simulation de consommation. Même si l'objectif est, plus globalement, d'influer sur les comportements éco-citoyens qui émergent.

Olaf Maxant / EDF

LE SITE INVITE LES INTERNAUTES A CREER DES MAISONS VIRTUELLES, A TESTER LEURS EQUIPEMENTS, LEURS EMISSIONS DE CO2 ET LEUR CONFORT.

3:

Notamment grâce à sa dimension communautaire, ce site illustre la nouvelle signature du groupe EDF, «Changer l'énergie ensemble». L'internaute peut y concrétiser «sa» vision du développement durable dans une maison virtuelle idéale et partager son expérience avec d'autres visiteurs. Près de 15 000 maisons virtuelles ont déjà été bâties et le site a enregistré plus de 150 000 visites depuis sa mise en orbite (le 18 novembre 2008) et généré 1,4 million de pages vues. Ma Maison bleu ciel n'a pas de vocation commerciale, indiquent les responsables, et aucune donnée ne sera exploitée pour quelque démarche que ce soit. Les clients EDF semblent s'être familiarisés avec l'outil web si l'on en croit leur adhésion au concept d'agence en ligne qui réunit déjà 4 millions de clients. Avec cette nouvelle étape franchie dans la relation client, EDF entend se rapprocher de façon plus conviviale de ses «adhérents». « Nous avons 60 000 utilisateurs de notre service internet mobile Wap », avance Morald Chibout, pour confirmer le profil de ses clients webophiles.

LA CAMPAGNE DU MOIS

 

 

 

 

POINTS-CLES

www.edf-bleuciel.fr
* 20 millions de visites par an et 2,5 millions de visiteurs uniques par mois.
www.mamaisonbleueciel.edf.fr
* Lancé le 18/11/2008
* 15 000 maisons virtuels crées
* 1 442 772 pages vues.
* 151 674 visites depuis fin 2008.

Marie-Juliette Levin

La stratégie de l'océan bleu

La stratégie de l'océan bleu

La stratégie de l'océan bleu La stratégie de l'océan bleu

Le concept "Océan bleu" est une stratégie proposée par W. Chan Kim et Renée Mauborgne, à partir d'une analyse des plus belles réussites stratégiques [...]

La stratégie Océan Bleu

La stratégie Océan Bleu

La stratégie Océan Bleu

La stratégie Océan Bleu consiste à sortir d'un environnement concurrentiel saturé (l'Océan Rouge) pour créer un espace de marché entièrement [...]

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

La maison de couture française vient d'ouvrir une double boutique éphémère située dans le quartier parisien du Marais, qui accueillera le public [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet, director EMEA audience advertising & programmatic chez Yahoo, livre 5 conseils aux marketers pour s'assurer que leurs campagnes [...]

Marketing direct : les ingrédients qui font recette

Marketing direct : les ingrédients qui font recette

Marketing direct : les ingrédients qui font recette

La recette d'une communication commerciale efficace nécessite plusieurs ingrédients de qualité : un fichier qualifié, un ciblage précis et des [...]

Bel s'apprête à engloutir le groupe MOM

Bel s'apprête à engloutir le groupe MOM

Bel s'apprête à engloutir le groupe MOM

La maison-mère de La Vache Qui Rit a entamé une procédure d'acquisition en vue de devenir le leader du snacking en portion en France.