Recherche
En ce moment En ce moment

Business Objects : cap sur le CRM

Publié par le

A travers une série d'accords, Business Objects, fournisseur de solutions de e-business intelligence, veut renforcer sa contribution dans le domaine de la gestion de la relation client.

  • Imprimer


Relation clients Editeur de logiciels dans le domaine de l'aide à la décision depuis 1990, la société de droit français, comme son nom ne l'indique pas..., développe sa présence dans le domaine de la gestion de la relation client, notamment sous l'angle de l'automatisation des forces de vente, par le biais d'un accord avec Siebel. Ainsi, par exemple, Cap Gemini peut suivre l'activité de ses 800 commerciaux grâce à la solution WebIntelligence de Business Objects, à partir des données de Siebel. Pour parfaire la connaissance du client, l'éditeur s'est équipé d'un moteur de segmentation : SetAnalyzer. « Notre environnement Business Objects - WebIntelligence et SetAnalyzer -, offre une visibilité sur les résultats d'une campagne marketing, fournit des informations qui permettent à l'équipe marketing de connaître le retour sur investissement », indique Jean-Marc Bellot, directeur marketing de Business Objects

INTÉGRATION DE L'OFFRE DE SEGMENTATION


En France, l'éditeur s'est allié avec Marketic pour offrir une solution de e-CRM. Cette solution est articulée autour de l'intégration de l'offre de segmentation, scoring et échantillonnage Business Objects SetAnalyzer, l'application d'automatisation de la gestion de campagne Marketic One, le module Marketic One e-contact de traitement multicanal des contacts commerciaux et l'offre Webintelligence d'interrogation, de reporting et d'analyse sur Internet pour ce qui relève du suivi des résultats de campagnes. A signaler également : un partenariat entre Business Objects et le groupe D interactive. Les annonceurs peuvent accéder, via un Extranet sécurisé et personnalisé, aux fonctions de consultation, d'interrogation et d'analyse sur leur base de données marketing hébergée par D interactive, soit ouvrir leur système d'information marketing interne à leurs propres clients, via un Extranet réalisé pour leur compte, toujours par D interactive. Plus récemment, l'éditeur a passé un accord avec Sopres par le biais de l'un de ses distributeurs dans le Nord, Synergy. Le principe est le suivant : les clients de Sopres, tels que Kiabi, ont accès via un Extranet sécurisé à une série d'analyses : analyse de fraîcheur de la base (taux de NPAI), états de synthèse d'actions commerciales ponctuelles, évolution de la matrice RFM dans le temps... « L'idée est de rendre visible l'utilisation d'une base de données hébergée chez Sopres », explique Jean-Michel Bellot.

Sophie Mensior

Quand les marques se muent en service public

Quand les marques se muent en service public

Quand les marques se muent en service public

Loin des seules preoccupations mercantiles nombre de marques ont fait de espace public leur terrain expression et de business Une tendance qui [...]

Toshiba TFIS renforce ses équipes Marketing & Ventes

Toshiba TFIS renforce ses équipes Marketing & Ventes

Toshiba TFIS renforce ses équipes Marketing & Ventes

Laurence Nentas prend la direction Marketing et Didier Halbique rejoint Toshiba en qualite de Vice President Ventes et Nouveaux Business deToshiba [...]

Cure de jouvence à l'AACC

Cure de jouvence à l'AACC

Cure de jouvence à l'AACC

Pour se rapprocher des collaborateurs des agences et notamment des plus jeunes AACC menee par son president Laurent Habib cree un Bureau des [...]

4 solutions pour optimiser l'expérience en magasin

4 solutions pour optimiser l'expérience en magasin

4 solutions pour optimiser l'expérience en magasin

Budgetbox Angusai Mediapost Publicite Retency Ces acteurs proposent des solutions qui poursuivent chacune leur maniere un objectif commun faciliter [...]