Recherche

Bon élève

Publié par le

Issu d'une lignée médiatique, Pierre Kosciusko-Morizet, 30 ans, créateur de PriceMinister, mène son affaire lucrative avec talent. Cet optimiste, symbole de la France qui réussi, prépare déjà sa deuxième vie: chanteur de variétés.

  • Imprimer

Pierre est le petit-fils de, le fils de, mais aussi le frère de... la liste est longue tant la famille est riche en personnages qui ont fait ou marqué l'Histoire, celle de la vie politique française surtout. Un arrière-grand-père cofondateur du PCF et maire de Boulogne-Billancourt, un père maire de Sèvres, une soeur secrétaire d'Etat dans le gouvernement Sarkozy, les Kosciusko-Morizet sont issus d'une lignée médiatique. «La politique? Non, je n'ai jamais voulu en faire. En politique, on cherche à changer le monde et c'est difficile, pour moi, d'avoir un objectif aussi lointain. Moi, mon but, c'est d'être heureux, mais dans une situation stable», justifie «PKM». Certes, au sein de l'agora politique, les coups sont bas, comme en affaires d'ailleurs. Pourtant, ce businessman de 30 ans se défend d'entrer dans une bataille effrénée pour lutter face à la concurrence. «Je suis ami avec mes concurrents», précise-t-il.

Une force de conviction

C'est dans ce contexte que ce chef d'entreprise talentueux mène sa «petite» affaire, lucrative, entouré de fidèles. Enfant du Web, PKM se lance dans les affaires la dernière année d'HEC, spécialisation Entrepreneurs. Il crée en 1999 une société de conseil en distribution qu'il revend lorsqu'il part aux Etats-Unis pour rejoindre Capital One, spécialisée dans le crédit sur Internet. Très vite, il repère un modèle astucieux sur le Web, Half.com, qui consiste à mettre en relation les acheteurs et les vendeurs de biens. Evident outreAtlantique où les liens avec la Toile sont tissés depuis quelques années déjà, le modèle n'existe pas dans l'Hexagone. Avec son ami de l'époque, Pierre Krings, aujourd'hui dg, il part monter PriceMinister en France, juste après l'éclatement de la bulle internet. En août 2000, il met à l'épreuve sa détermination, sa capacité à convaincre, son réseau de jeune entrepreneur et part courtiser les business angels désireux de tenter une nouvelle aventure sur le Net. Au total, et en moins de trois mois, quarante candidats vont lever pas moins de 700 000 euros pour soutenir le jeune diplômé au concept prometteur. Sans stock ni logistique, le modèle de «Perfect store» prend ses marques et démarre. PKM s'entoure de spécialistes de la technique et du marketing (5 fondateurs et 5 salariés au capital) et un an plus tard, l'ensemble des actionnaires a injecté près de 3 millions d'euros. «Pierre est très charismatique, très à l'aise avec ses interlocuteurs. Sans être arrogant, il n'a pas de complexes», commente Pierre Krings. Une force de conviction appréciée de tous, y compris des médias. PKM est un «bon client». Un physique d'étudiant appliqué, un discours lissé, répété, le jeune entrepreneur fait la promotion de la France qui marche. Ce qui lui vaut d'ailleurs une invitation dans l'émission de France 2 «Ils font bouger la France». Le patron de PriceMinister symbolise aussi la France qui réussit, celle qui rassure. On peut partir aux Etats-Unis chercher des idées et avoir envie de les développer en France, parce qu'on est attaché à son pays, même si parfois l'aventure est plus difficile. Cette médiatisation n'est pas sans déplaire à notre P-dg qui s'exécute avec talent. «Pierre aime être au centre des choses, un brin flambeur, il aime sortir, se montrer», confie Pierre Krings. De fait, PKM entend s'occuper de sa seconde vie d'ici cinq ans, quand PriceMinister sera devenue un groupe européen, coté en Bourse. Dans ses rêves, elle le mènera sous les feux de la rampe et fera de lui un enfant de la balle. Exit le business du Web, place au show-business. Notre homme veut devenir chanteur de variétés... Après tout, «La Nouvelle Star» n'est-elle pas un concept américain?

@ Marc Bertrand

Quel talent auriez-vous voulu avoir?
Voler!
Votre définition du bonheur?
Arriver à n'être heureux que dans le changement.
Vos héros dans la vie réelle?
Léo Ferré.
Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence?
Celles commises par naïveté.
Vos sources d'inspiration (en tous genres)?
La mer, la musique, l'inefficacité...
Votre principal trait de caractère?
Optimiste.
Votre devise?
Va chercher ton bonheur là où tu peux le trouver.
Votre état d'esprit présent?
Serein.

Marie-Juliette LEVIN

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Le magasin du centre commercial Saint-Lazare Paris a été sélectionné pour un pilote permettant à Undiz d'évaluer les bénéfices apportés par [...]