Recherche

Blake et Mortimer vantent les charmes de l'Angleterre

Publié par le

En partenariat avec l'Office de Tourisme de Grande-Bretagne, Britanny Ferries lance un jeu concours à l'intention des agents de voyages.

  • Imprimer


Comment inciter les agences de voyages à recommander de se rendre en Angleterr... en empruntant un des navires de Britanny Ferries ? C'est la problématique à laquelle est confrontée la compagnie maritime, qui a pour spécificité de se rendre outre-Manche (Grande-Bretagne et Irlande) en partant de Normandie ou de Bretagne. Sachant que 40 % des ventes sont effectuées par les agences de voyages, Britanny Ferries, en partenariat avec l'Office de Tourisme de Grande-Bretagne, réédite cette année une opération d'incentive déjà menée il y a deux ans. A cette époque, le thème retenu avait été "Au pays d'Agatha Christie". Cette fois-ci, l'opération se décline avec Blake et Mortimer, les célèbres aventuriers britanniques de BD. « Il s'agit de vanter l'Angleterre intemporelle, en essayant de distiller une information de complicité entre la Grande-Bretagne, la marque et les agences », raconte Olivier Lepoureau, directeur commercial passagers France de Britanny Ferries. L'opération a démarré le 20 mars dernier par un mailing teasing, envoyé à 3 500 agents provenant de 1 200 agences, indiquant qu'une nouvelle aventure commençait. Un mailing de révélation proposait ensuite de s'inscrire à un jeu concours et de participer à un week-end de découverte du sud de l'Angleterre, en octobre prochain. « 200 personnes se sont inscrites immédiatement, raconte Olivier Lepoureau. Sachant qu'il y a environ 150 places pour ce week-end, nous aurons à faire jouer le levier des meilleures ventes pour sélectionner les participants. » Cette opération associant MD, incentive et événementiel (budget de 750 KF) a été conçue par l'agence parisienne marsavril, qui réunit Hervé Coutant, créatif, et Pierre Lafuste, commercial. Parallèlement à cette opération B to B, Britanny Ferries s'intéresse au grand public. La compagnie, qui souhaite établir un profiling beaucoup plus précis de sa clientèle, a réalisé l'an dernier une opération de recrutement d'adresses dans TV Magazine. « Celle-ci a été à la hauteur de nos attentes puisqu'elle a généré 27 000 adresses », signale Olivier Lepoureau. Au programme pour 2000 : l'analyse de ces adresses et la mise en place d'un univers graphique marketing direct, qui s'appellera "Collection prêt à partir". Britanny Ferries va aussi s'attacher à faire revivre un club de fidélisation, lancé il y a 5 ans et comptant 1 000 adhérents. Outre marsavril pour le marketing direct, la compagnie maritime travaille avec l'agence de publicité Unicom à Rennes, ADM pour la stimulation et le routeur Symbiose/PVO basé à Rennes.

Sophie Mensior

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16) Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

71% des consommateurs américains souhaitent être capables de résoudre par leurs propres moyens, les problèmes relatifs à une commande, plutôt [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la compréhension et le traitement de la donnée à l'ensemble des métiers de l'entreprise. La démarche, data-driven, a beaucoup à apporter [...]