Recherche

Bestofmicro inaugure sa trilogie de l'info-shopping

Publié par le

Poursuivant sa quête d'audience avec le rachat d'Infos-du-net, le guide ajoute un nouveau pôle d'information high tech à son arsenal. Avec cette acquisition, Bestofmicro compte augmenter son audience de manière significative.

  • Imprimer


Après la récente acquisition de Presence-PC, Bestofmicro récidive et met la main sur Infos-du-net. Un dernier rachat qui ne doit rien au hasard puisque, à l'instar de Presence-PC, Infos-du-net propose de l'information ciblée sur l'univers de l'électronique grand public orientée software. Idéal pour compléter le volet d'information hardware déjà couvert par Presence PC, portail spécialisé dans l'informatique. En ajoutant ces deux cordes à son arc, le guide de conseil à l'achat on et off line Bestofmicro fait coup double. Double visibilité et double cible puisque chacun de ces deux sites couvre une population à la fois différente en termes de profil, mais complémentaire en termes de centres d'intérêt. « Presence-PC nous permet de toucher les “power users” de l'informatique qui sont des prescripteurs et leaders d'opinion, d'âge situé entre 35 et 49 ans, CSP +. Tandis qu'Infos-du-net nous ouvre l'accès à une population plus jeune, les 16-24 ans, accros aux logiciels », indique Alfred Vericel, le président directeur général de Bestofmicro. Une aubaine pour le guide qui, doté de ces deux pôles d'attraction, va pouvoir augmenter son audience de manière significative et, par ricochet, doper les ventes des marchands référencés sur ses listes. Les recettes proviennent en effet pour 40 %, du “clic”, soit de la redirection des visiteurs vers les 6000 sites de marques ou de distributeurs dont 98 % issus du commerce off line. En misant sur la contribution de ces trois niveaux d'information, Bestofmicro compte faciliter la concrétisation des achats auprès de ses partenaires marchands.

Trois sources de revenus

Outre le “clic”, Bestofmicro exploite deux autres sources de revenus. Tout d'abord, la vente d'espace publicitaire (CPM) sur les pages du guide, en forte progression, qui contribue à 40 % du chiffre d'affaires 2005. A cela s'ajoute une activité Business to Business: la commercialisation de visibilité au forfait, c'est-à-dire clés en main. Deux cibles sont concernées?: les marques de high tech qui peuvent s'afficher au sein de show-rooms à trafic garanti et les revendeurs de produits high tech qui disposent d'une boutique hébergée au sein du guide pour présenter leurs offres. Dotés de tout le back-office nécessaire à la promotion et au suivi des ventes, ces espaces encouragent la mise en relation entre internautes qualifiés et magasins physiques. Encore embryonnaire (20 % du CA), cette troisième activité devrait connaître une forte croissance sous l'impulsion du trafic additionnel apporté par Infos-du-net et Presence PC. « Nos scores d'audience ont été pulvérisés en juin avec 3,8 millions de VU », indique le P-dg. Quant au chiffre d'affaires, il devrait atteindre 3,5 millions d'euros fin 2005, Bestofmicro revendiquant une croissance annuelle supérieure à celle du marché de l'e-commerce. Toutefois, des efforts restent à accomplir pour consolider les positions acquises dans l'univers de l'info-shopping. A ce titre, Alfred Vericel envisage une évolution majeure de son offre?: l'information commerciale locale. « Pouvoir conseiller sur de la proximité, c'est la clé de l'avenir pour les outils d'intermédiation entre distribution et consommateurs », prophétise le P-dg qui espère pouvoir, à terme, “géoréférencer” sur une dimension locale les distributeurs traditionnels de toute la France. « Mais il faudra attendre un saut technologique du côté des bases de données locales à interconnecter avec les outils de recherche », tempère Alfred Vericel. D'ici là, Bestofmicro ne sera pas en reste. De nouvelles améliorations des fonctionnalités back-office du guide ainsi qu'une nouvelle version, plus sophistiquée, de l'espace “revendeurs” sont sur le point de voir le jour.

Chiffres clés

Naissance en 2000. Audience: 2,2 millions de VU (Médiamétrie), 3,9 millions de VU (Xiti). CA: 3,5 ME (fin 2005). Ventilation des recettes?: 40 % au CPM, 40 % au clic, 20 % au forfait.

Nathalie Carmeni

Presse : le mobile aux abonnés présents

Presse : le mobile aux abonnés présents

Presse : le mobile aux abonnés présents Presse : le mobile aux abonnés présents

Les derniers resultats audience ACPM ONE Global confirment le role moteur du digital et plus particulierement du mobile dans la consommation [...]

5 MOOC pour se former au marketing de demain

5 MOOC pour se former au marketing de demain

5 MOOC pour se former au marketing de demain

initier au machine learning la blockchain ou mieux comprendre son audience avec Google Analytics Voici MOOC pour perfectionner ses pratiques [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet director EMEA audience advertising programmatic chez Yahoo livre conseils aux marketers pour assurer que leurs campagnes programmatique [...]

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

Pour sa campagne Cote Pro La Poste est appuyee sur les techniques de DCO Dynamic Creative Optimization Avec un but traduire la granularite [...]

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

La societe etudes media combine des donnees user centric et site centric pour mieux apprehender Audience Internet Mobile qui representait 646 [...]