Recherche

Banque Populaire : l'euro sur le bout des doigts

Publié par le

Le programme d'information du groupe bancaire sur la future monnaie unique se veut avant tout accessible et pragmatique. Trois cibles sont visées.

  • Imprimer


Le 1er janvier 1999, l'euro deviendra la monnaie officielle d'une dizaine de pays de la Communauté européenne, dont la France, et dans moins de quatre ans, le 1er janvier 2002, les pièces et les billets seront mis en circulation. C'est donc à une véritable révolution que vont devoir faire face les particuliers et les entreprises. Mais une révolution dont la portée est encore mal perçue par bon nombre de Français. Pour la Banque Populaire, comme pour la plupart des établissements financiers, l'euro est devenu l'enjeu majeur des quatre prochaines années. Un enjeu qui les place en première ligne puisqu'ils sont la source d'information la plus sollicitée. Afin d'accompagner sa clientèle jusqu'à l'échéance de 2002, le groupe des Banques Populaires a élaboré, en collaboration avec l'agence Uniteam, une campagne de communication fonctionnant autour d'outils pédagogiques, à destination de trois cibles distinctes : les particuliers, les PME-PMI et la catégorie regroupant les artisans commerçants, les agriculteurs et les professions libérales.

Un guide et un jeu pour tester ses connaissances


« Concernant notre clientèle de particuliers, notre objectif est de répondre aux interrogations primaires qu'elle peut se poser, sans entrer dans des détails superflus qui ne feraient qu'accentuer la confusion dans son esprit », explique Jean-François Communier, responsable de la communication externe de la Chambre syndicale des Banques Populaires. Pour cela, la banque a édité à 500 000 exemplaires un guide pratique ("L'euro sans dico") dans lequel le particulier se voit expliquer tous les changements que provoquera le passage à l'euro dans sa vie quotidienne, dans sa vie bancaire, et dans sa vie professionnelle. Ce guide, accompagné d'un jeu de société, "l'euro en piste", fonctionne comme un quiz, et invite les joueurs à tester leurs connaissances sur le sujet. Chaque client est averti de la mise à disposition du guide au guichet par réception d'un encart sur son relevé de compte, et lors d'envois de documentation sur les différents produits et services proposés par la banque. Vis-à-vis des PME-PMI, la démarche de la Banque Populaire est plus complète. Avec le guide "Destination euro", la banque accompagne concrètement ses clients en leur offrant une méthode de travail pragmatique, chargée de les guider étapes par étapes tout au long de la transition. « Notre approche repose sur deux livrets complémentaires, affirme Jean-François Communier, "l'euro étape par étape" et "votre tableau de bord euro". Deux outils d'accompagnement qui permettent au chef d'entreprise d'optimiser le passage à l'euro de sa société, en détaillant toutes les actions à entreprendre pour chacun des services (marketing, juridique, informatique, etc.). A savoir : établir un diagnostic par fonction, déterminer les priorités des opérations à mener, bâtir un plan d'action et construire un plan de financement. » Remis à leurs clients par les conseillers Banque Populaire, le dossier "Direction euro" est également mis à disposition des dirigeants à l'occasion de forums auxquels ces derniers sont invités par leur conseiller Banque Populaire. « Nous n'avons pas utilisé les techniques usuelles du marketing direct (mailing, numéro d'appel ) pour la simple et bonne raison que, concernant l'euro, la Banque Populaire ne peut se permettre de prendre parti, souligne Michel Fleury, P-dg de l'agence Uniteam. Il ne s'agit pas d'un nouveau produit propre à la banque dont il faut assurer la promotion, ni d'une opération de recrutement, mais d'une réalité économique dont elle doit simplement expliquer le contenu. » Lancé en septembre 1997, le programme d'information de la Banque Populaire s'étendra jusqu'en 2002, la campagne destinée aux artisans-commerçants démarrant au deuxième trimestre 98.

La Banque Populaire en bref


Le groupe Banque Populaire comprend 30 Banques Populaires régionales, entreprises autonomes intégrées dans une structure fédérale. Les organes institutionnels du groupe sont la Chambre Syndicale des Banques Populaires, administrée par le Conseil Syndical, et la Caisse Centrale des Banques Populaires, l'organisme central, bancaire, technique et financier. Les 1 885 agences Banque Populaire regroupent une clientèle de 4,5 millions d'individus. Résultat brut d'exploitation du groupe 1996 : 7,2 milliards de francs.

TANGUY LECLERC

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21) Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.