Recherche

BOL France affiche ses ambitions

Publié par le

La librairie virtuelle, commune à l'éditeur allemand et à Havas, propose la quasi-totalité de l'édition française et multiplie les partenariats avec les fournisseurs d'accès pour contrer l'hégémonie mondiale de l'américain Amazon.

  • Imprimer


A force de l'attendre, on finissait par s'impatienter. Mais, depuis le 4 février dernier, BOL, la librairie en ligne du groupe Bertelsmann, est devenue réalité en France et en Allemagne. Après Alapage, La Fnac et Alibabook, BOL France (www.bol.fr) est donc le dernier-né des gros libraires virtuels ayant fait d'Internet leur nouveau territoire de chasse. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ogre a de l'appétit. Le joint-venture entre Bertelsmann et Havas ne propose pas moins de 400 000 titres aux internautes, ce qui représente l'offre de livres en ligne la plus importante dans l'Hexagone. Outre AOL et Lycos, les fournisseurs d'accès sur lesquels le site est déjà le libraire exclusif, BOL a récemment signé un nouveau partenariat d'une durée d'un an avec Infonie et un autre avec Libération, pour un montant total compris entre 1 et 1,5 million de francs. « Nous avons choisi d'être partenaire avec "Libération" pour sa position de leader parmi les sites médias sur Internet et pour la qualité de son offre littéraire à la fois dans le support papier et sur leur site », indique Fabrice Cavarretta, directeur de BOL France. Ce partenariat BOL-Libération comprend plusieurs volets. Sur le site du quotidien : la possibilité pour le visiteur de commander directement tous les livres chroniqués par la rédaction ainsi que les livres en rapport avec les dossiers d'actualités développés dans le journal. Et, sur le site BOL : la possibilité pour les visiteurs de retrouver chaque semaine la sélection de livre de Libération. Quant au site en lui-même, il témoigne de la volonté de BOL de développer une vraie stratégie sur Internet, que ce soit au niveau du contenu, de la logistique et de la richesse des services qu'il propose. « Notre stratégie repose sur trois éléments de differenciation, insiste Fabrice Cavarretta. La qualité de notre moteur de recherche, qui permet au visiteur d'effectuer sa recherche à partir d'une grande quantité de critères, le contenu rédactionnel, enrichi quotidiennement par une importante équipe éditoriale, et enfin la personnalisation. » L'internaute est en effet invité à enregistrer ses centres d'intérêts (auteurs, styles littéraires, etc.) afin d'accéder, à chaque visite, à son rayon personnel. Au fur et à mesure de ses achats, il y trouvera une sélection de livres répertoriés en fonction des thématiques qu'il a choisies, ainsi qu'en fonction des achats d'autres lecteurs ayant le même profil littéraire que lui. Chaque livre bénéficie de la remise légale de 5 % et doit être livré en 48 heures. Grâce aux centaines de millions de marks investis par Bertelsmann, BOL s'est doté en Europe de moyens suffisants pour contrecarrer les ambitions hégémoniques d'Amazon. Le duel devrait avoir lieu, reste à savoir quand.

Tanguy Leclerc

WPP acquiert l'agence Sensio

WPP acquiert l'agence Sensio

WPP acquiert l'agence Sensio

Le geant mondial de la communication vient de faire acquisition de agence francaise Sensio

Les 10 idées marketing (10-14 juillet)

Les 10 idées marketing (10-14 juillet)

Les 10 idées marketing (10-14 juillet)

Au programme des 10 actualites reperees par la redaction cette semaine Monoprix riposte au Prime Day Amazon Eurostar plonge ses passagers en [...]

Eulerian Technologies lève 5 millions d'euros

Eulerian Technologies lève 5 millions d'euros

Eulerian Technologies lève 5 millions d'euros

Avec cette levee de fonds de millions euros Eulerian Technologies devrait renforcer ses efforts en ainsi que ses equipes en France et l international [...]