Recherche

BEST OF

Publié par le

DISNEYLAND PARIS PRET POUR LE SANS CONTACT

- Six mois après l'annonce de son partenariat avec le groupe Crédit Mutuel-CIC, Disneyland Paris est désormais en mesure de recevoir les paiements de ses clients équipés d'une carte sans contact Visa PayWave ou d'un téléphone mobile sans contact. La solution de paiement via téléphone mobile, testée par le Crédit Mutuel depuis novembre 2006, utilise les infrastructures existantes des cartes bancaires. Une ou plusieurs applications de paiement installées sur la carte SIM permettent de régler tout type de montants. Quant à la carte Visa PayWave, elle use de la même technologie NFC que le téléphone mobile et s'utilise de façon identique. Au-delà de 20 euros, elle fonctionne comme une carte bancaire classique.

ACCORHOTEL S SUR L'APP STORE

- Depuis le 4 décembre 2009, Accorhotels.com offre aux utilisateurs de l'iPhone une application gratuite de réservation de chambre dans 3 000 hôtels du groupe. Développée par Haiku, elle donne des services complémentaires tels que la géolocalisation, la recherche des hôtels les plus proches ou le calcul d'itinéraires en temps réel. Un service personnalisé permet de mémoriser les réservations en cours ou les hôtels favoris, le tout synchronisé avec le carnet d'adresses iPhone. En outre, la réservation donne accès à l'ensemble des promotions possibles. L'application est disponible en français, anglais, allemand, espagnol et italien.

LE PMU PARIE SUR LE MOBILE
ATOUT TURFISTES

- Désormais, les 6,5 millions de turfistes peuvent parier et suivre les courses depuis leur téléphone mobile. En effet, le PMU a confié à l'agence UserA Dgents le design et l'ergonomie de l'ensemble des sites mobiles du PMU, principalement orientés vers les terminaux de dernière génération type iPhone ou Android. Le service mobile propose des informations en direct sur les courses et les partants, le pari en toute sécurité jusqu'au départ de la course en utilisant le compte Pmu.fr, le suivi vidéo de la course du Quinté + en direct ainsi que la consultation des résultats, des rapports et des gains.

ALTERNATIVE POST EN LIQUIDATION JUDICIAIRE

- Le 25 novembre 2009, le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la liquidation judiciaire d'Alternative Post sans poursuite de l'activité. L'opérateur qui s'était déclaré en cessation de paiement dès le 16 novembre affichait 3 millions de pertes. Il n'a donc pas su trouver les investissements nécessaires pour atteindre 2010, date d'ouverture du marché postal à la concurrence. Le 12 novembre dernier les 360 salariés de l'entreprise avaient eu la mauvaise surprise de trouver porte close...

DEUX NOUVELLES GAMMES DE PAPIER CHEZ INAPA

- Unique by Inapa s'enrichit de deux nouvelles gammes : Inapa Shyne, gamme métallique FSC composée de deux grammages 120 et 290 g, 70 x 100, 16 couleurs. elle propose trois formats d'enveloppes : 110 x 220, 162 x 229 et 170 x 170.

Black Magic pour sa part présente une offre complète de supports noirs, fabriqués à base de pâtes ECF et certifiés FSC, en pH neutre et sans acide. huit grammages du 80 aux 400 g, format 70 x 100. Un de ses points forts : une vraie coloration qui lui permet de revendiquer le titre de papier le plus noir du marché.

ARCTIC PAPER RACHETE LE SUEDOIS GRYCKSBO

- Arctic Paper a signé avec le fonds d'investissements Accent Equity 2003 un accord pour l'acquisition de l'usine de Grycksbo Paper située en suède. La capacité du papetier scandinave passe de 260 000 tonnes à 800 000 tonnes de papier produites chaque année. Grâce à ce rachat, Artic Paper veut renforcer son offre de papiers fins et papiers bouffants pour le livre et continuera d'investir dans ses marques G-Print, Arctic, Munken, Amber, Pamo et L-Print.

OLIVIER ABEL A LA TETE DE DUKE
UN DG TOURNE VERS L'INTERNATIONAL

- Olivier Abel a pris, en décembre dernier, la direction générale de Duke/Razorfsh. Manager créatif, il a pour mission d'accompagner la dynamique de l'agence sur un plan international à travers le réseau Razorfsh, ainsi que sur un plan local où il développera les synergies au sein de VivaKi. «Mon arrivée s'inscrit directement dans l'approche que Duke/Razorfsh a de son métier : continuer à proposer l'une des meilleures offres créatives digitales du marché pour accompagner les marques dans leurs objectifs de business et d'inventivité L'aventure de Duke/ Razorfsh aux côtés des 150 collaborateurs qui ont contribué au développement de l'agence est excitante et extrêmement motivante», déclare Olivier Abel. L'homme a réalisé toute sa carrière en agence, d'abord chez Rapp Collins en 1994 (directeur de clientèle, directeur commercial puis dg).

En 2005, il se voit confier la direction de Proximity BBDO avec une mission de convergence des activités on et off line des huit agences de la filiale française d'Omnicom.

En avril 2006, il cofonde La Chose, mettant le Web et le CRM au centre de son offre.

E-MAIL ATTITUDE: TROISIEME EDITION

- Dans le cadre des Trophées Marketing Client de décembre 2009, le SNCD a dévoilé sa troisième étude E-mail Marketing Attitude (EMA), réalisée cette année par Directinet. Basée sur un échantillon représentatif des internautes français (1 000 individus), cette étude décrypte les usages d'Internet, l'utilisation de la messagerie, l'attitude visà-vis des e-mails marketing et commerciaux...

Résultat : l'e-mail est utilisé avant tout pour la correspondance (79 % des répondants), les jeux-concours (60 %), les newsletters (55 %), les promotions de marques dont l'internaute est client (54 %). Disposant en moyenne de 2,4 adresses à usage personnel, les internautes ont, pour la moitié d'entre eux, créé une ou plusieurs adresses pour gérer des usages spécifiques. Ils reçoivent des newsletters pour rester informés des nouveaux produits (56 %), bénéficier d'offres promotionnelles (42 %) ou recevoir des actualités (41 %). C'est d'abord la connaissance de l'expéditeur qui les incite à ouvrir un e-mail (6 sur une échelle allant de 1 à 7), devant l'intérêt du sujet (5,7) et le fait d'être déjà client de la marque (4,6).

AEROPORTS DE LYON PISTE LA NFC

- Aéroports de Lyon a déployé la plateforme de fidélisation et relation client Loyalty operator sur l'ensemble des boutiques, restaurants et cafés de l'aéroport LyonSaint exupéry, en partenariat avec Adelya, spécialiste des technologies mobiles et sans contact NFC. Baptisée «Malys», la nouvelle carte de fidélité sans contact est disponible chez tous les commerces de l'aéroport aussi bien en zone publique qu'en zone réservée.

Cette carte de fidélité high-tech doit permettre de conquérir une nouvelle cible client. en décembre dernier, 3 000 cartes ont ainsi été distribuées.

NOUVELLES TETES CHEZ NURUN 700

- Antoine Pabst, qui dirige l'agence digitale, annonce de nouvelles nominations :

- Laure Garboua est nommée au nouveau poste de directrice générale. Diplômée d'HEC, elle a rejoint Nurun en 1999.

- Guillaume Rotrou est promu directeur général adjoint en charge du développement. Il a intégré Nurun en 2006.

- Taline Mouradian prend les fonctions de directrice associée. Diplômée de Sciences Po Paris, en 2004 elle intègre le planning stratégique de Nurun. en 2006, elle en occupe la direction.

- Ludovic Besset, directeur de production prend le poste de directeur des opérations. Diplômé des Arts et Métiers, il est entré à l'agence en 2005.

- Grégory Pouy, directeur de la stratégie et de la communication chez Vanksen, rejoint Nurun en tant que directeur du département contact management en charge des médias sociaux.

Cristal festival: LES PRIX DU MARKETING RELATIONNEL ET PROMOTIONNEL
LES LAUREATS

- Remis dans le cadre du Festival de la publicité, qui s'est tenu cette année à Crans-Montana (Suisse), voici le palmarès du Cristal du marketing relationnel et promotionnel de l'année 2009.

Grande cause/Intérêt général

Campagne : «La quête nationale de la Croix-Rouge française - Webquête 2009» (La Croix-Rouge française).

Agence : Rapp.

Transport/Loisirs/Média

Campagne : «Lavent I du train» (SNCF).

Agence: FullSIX.

Réseau de distribution (Proximité, GSA, GSS)

Campagne : 1er Avril Petit Bateau» (Petit Bateau).

Agence : Piment DDB.

Mention spéciale Réseau de distribution (Proximité, GSA, GSS)

Campagne : «Landing in Paris»

Agence : Draftfcb.

Produit de beauté/ hygiène/santé

Campagne : «Muchasmaracas. com» (Axe).

Agence : Buzzman.

L'AGENCE THEBLUEPILL LANCE L'E-MAILING COMMUNICATAIRE

- Pour contrer la désaffection des internautes à l'égard des e-mails de conquête, l'agence de marketing à la performance TheBluePill lance MonHappyHour sur Facebook et Twitter. Une offre en phase de test. D'un côté, Twitter propose une vente flash, tandis que Facebook prend le relais de cette vente. Avec ces deux leviers, MonHappyHour apporte chaque jour quatre offres sélectionnées par TheBluePill parmi les bons plans du Web et propose aux internautes de s'inscrire au programme.

@ PHOVOIR/LD

L ES CHOS FEDERENT LES AMATEURS DE VINS

- Le quotidien Les Echos lance le «Wine Club Les échos», en partenariat avec le spécialiste de la vente de vins sur Internet Wineandco.com. Communauté regroupant les lecteurs des Echos amateurs de vins, ce club offrira à ses membres de nombreux services et offres spéciales. Un site dédié leur donnera notamment accès à une gamme de vins sélectionnés pour eux au meilleur prix.

LE POINT AVEC...
JEAN-MICHEL MOULIE, PRÉSIDENT DE WDM FRANCE

Le groupe suédois Bisnode (propriétaire de WDM) vient de racheter Directinet au groupe britannique IPT, en dépôt de bilan. Tout en renforçant ses positions en France, Bisnode entend conjuguer deux expertises (la connaissance client et le marketing direct en ligne) pour enrichir son offre. Précisions avec le président de WDM.

- Bisnode vient de racheter directinet pour 7 millions d'euros. c'est une bonne affaire ?

J'ai lu ici ou là que Directinet aurait été bradé par son actionnaire. IPT est en dépôt de bilan en Angleterre. Directinet est une des seules activités encore rentable mise en vente en cette f n d'année. Certes, l'entreprise était valorisée à 25 millions d'euros en 2006, mais l'environnement n'est plus le même aujourd'hui. Au-delà du prix, ce rachat fait sens pour nous. C'est donc une bonne nouvelle pour l'équipe de Directinet.

- Pourquoi une telle acquisition ?

Bisnode souhaite développer son activité et sa notoriété en France. Par ailleurs, ce rachat va permettre à WDM d'être davantage considéré comme un acteur du on line et de répondre aux attentes de nos clients, de plus en plus orientés vers des problématiques web. Les deux activités sont vraiment complémentaires : analyse de données et connaissance client d'un côté et approche interactive via l'e-CRM de l'autre. Nous allons ainsi offrir les réponses les plus complètes qui soient dans le CRM, l'e-CRM et les métiers traditionnels du marketing direct. Cela fait sens au niveau du marché. Une filiale française à 100 % du groupe Bisnode, Bisnode France, vient d'être créée et rassemblera les deux entités.

- Quels sont vos objectifs pour 2010 ?

Réaliser, WDM et Directinet réunis, un chiffre d'affaires d'environ 40 millions d'euros contre 35 millions au moment de la fusion. Et augmenter le chiffre d'affaires (20 millions d'euros) de WDM de 5 %. Pas de restructuration ni de déménagement prévus pour le moment, mais la naissance de nouvelles offres, après «audit» des différents produits proposés par les deux entreprises. Nous avons beaucoup à faire sur des secteurs comme l'Automobile ou la Banque/Finance.

SPSS PROMIS A UN BEL AVENIR

- Après l'annonce de son rachat par le géant IBM, SPSS tire un premier bilan de ce rapprochement. La force de frappe d'IBM représente une opportunité de développement considérable pour le spécialiste de l'analyse prédictive. Effective depuis le 2 octobre dernier, l'acquisition de SPS pour 1,2 milliard de dollars ravit les deux parties.

«Aujourd'hui, IBM nous ouvre les portes d'entreprises auprès desquelles nous avions du mal à faire du business. Avec le nom d'IBM nous avons un accès privilégié au sein des sociétés », explique Hervé Dhélin, Field Marketing Director Europe du Sud chez SPSS. L'entreprise s'est donnée une année avant de ales européennes de SPSS pour les intégrer au sein d'IBM.

«Elle veut prendre le temps d'intégrer notre métier et nos clients. Et capitaliser sur la marque SPSS», ajoute Hervé Dhélin. Pour 2010, SPSS, de son côté, espère bien profiter de la force de vente de sa maison mère pour accélérer son déploiement et recruter des clients.

CONTREFACON
UNE CHARTE POUR LUTTER CONTRE LA CONTREFACTION SUR LE NET

- Sous l'égide de Christine Lagarde, ministre de l'économie, de l'Industrie et de l'emploi, la charte de la lutte contre la contrefaçon sur Internet a été signée le 16 décembre dernier. Il s'agit de créer un cadre de collaboration entre les sites et les titulaires de droits afin de mettre en oeuvre des outils destinés à lutter contre la mise en vente de contrefaçons par des internautes. Parmi les mesures prévues, les sites s'engagent à renforcer l'information et la sensibilisation des consommateurs et à mettre en place des mesures permettant de détecter, le plus en amont possible, les produits à problème. De leur côté, les titulaires de droits s'engagent à former les sites internet et à échanger avec eux des informations afin de les aider à améliorer leurs outils. Selon l'AFP, plusieurs fédérations et entreprises ainsi que deux sites de commerce électronique, PriceMinister et 2xmoinscher, ont signé cette charte de lutte contre la contrefaçon, que n'ont pas en revanche paraphée eBay et Amazon.

@ Fotolia

SPAM OU PAS SPAM

- D'après l'étude menée par epsilon Internationalenquête réalisée en avril 2009 auprès de 4 000 internautes à travers le monde (états-Unis, Asie, europe) dont environ 10% de Français. les marques dont les e-mails ne sont pas assez personnalisés prennent le risque d'être considérées comme des spammeurs. Un annonceur trop intrusif peut être sanctionné différemment par les Américains, dont 77 % se désinscrivent, alors que 74 % d'européens signalent l'e-mail comme «spam». Il y a plusieurs facteurs qui poussent au désabonnement : un contenu inapproprié (67 % des Américains, 62 % des européens) une fréquence d'envoi trop élevée (64 %, 60 %) ou liées au sentiment que l'adresse a été revendue à un tiers (50 %, 39 %). enfin, pour tous les pays, c'est le nom de l'expéditeur qui à 65 % est incitatif.

«TOUS LES TERRAINS SONT A PRENDRE SUR INTERNET»
HENRI KAUFMAN, VICE-PRÉSIDENT DU CERCLE DU MARKETING DIRECT ET PRÉSIDENT DE HIP IP IP

Spécialiste du marketing et du Web 2.0, Henri Kaufman, viceprésident du Cercle du marketing direct et président de Hip ip ip, société de conseil en marketing, garde un oeil sur les tendances émergentes et les évolutions du métier. Interview à son retour, en novembre, du salon Web 2.0 Expo à New York où il est allé faire le plein d'inspiration.

- Vous revenez du salon web 2.0 expo à New york. quel est cet événement ?

Ce salon est une initiative de Tim O'Reilly, l'homme à l'origine de l'expression Web 2.0. Il se déroule deux fois par an : en mars à San Francisco et en novembre à New York. C'est un peu le même concept que le salon DMA, même s'il attire moins de monde, mais il est entièrement dédié à Internet. Et, je le privilégie parce que ce média, c'est l'avenir pour nos professions. Je préfère écouter ceux qui font l'Internet plutôt que ceux qui l'utilisent.

- Quels en sont les points forts ?

Les visiteurs peuvent se nourrir - et bien sûr twitter, un mot que je n'ai cessé d'entendre - de nombreuses conférences autour des réseaux sociaux, du design, du développement... Très animées, des Key Notes réunissent des «stars» du milieu qui viennent faire leur show et, en précurseurs, défnir les contours de l'Internet de demain, grâce à une approche novatrice. J'ai aussi assisté à des conférences sans thèmes, uniquement axée sur l'intelligence collective. Les participants échangent autour de sujets qui émergent et improvisent, sur le mode communautaire.

- Quelles leçons en tirer pour les professionnels du Md ?

J'étais très étonné de trouver aussi peu de Français là-bas. Je pense qu'il y a un écart important qui se creuse entre ceux qui sont à la pointe et ceux qui regardent passer les trains. Il faut maintenant que tous les professionnels mesurent l'importance d'Internet comme un outil de liaison et d'animation. A tous, j'ai envie de dire : vivez les réseaux sociaux ! Ne portez pas de jugement ! Twittez, ouvrez des comptes sur Facebook... Soyez acteurs !

AGENCES

- OgilvyInteractive Paris remporte l'appel d'offres pour assurer la stratégie globale digitale de Louis Vuitton, célèbre enseigne du luxe français. Initiée il y a deux ans la collaboration entre les deux enseignes a déjà permis plusieurs réalisations, dont la campagne www.louisvuittonjourneys.com récemment récompensée par le London International Festival.

- Paradox remporte le budget L'Occitane en Provence.

A l'occasion des fêtes de fin d'année, l'agence a développé pour l'enseigne un important dispositif street marketing dans plus de 50 villes. Autour du thème de la corne d'abondance ce dispositif incitait le chaland à découvrir les offres exclusives. De plus, un dispositif web était mis en place avec une campagne on line et un mini-site promotionnel.

SPIKLY DEBARQUE SUR LA PLANETE DES AGENCES INTERACTIVES

- Nouvelle agence du groupe Keyrus, Spikly a pour ambition d'être une agence de communication digitale au service des stratégies de marque, avec un fin mélange de Web et de marketing. Son choix : travailler comme une société de production pour chaque projet et d'agir comme un chef d'orchestre. Positionnée comme pure player, l'agence regroupe 30 personnes autour du conseil, de la création et de la production de contenu, ainsi que des technologies & nouveaux médias (mobile, TV...).

@ Fotolia

OMNITURE ANALYSE LES RESEAUX SOCIAUX

- La surveillance des médias sociaux type Facebook, twitter ou MySpace, voilà ce que propose omniture, éditeur de logiciels d'optimisation des activités en ligne. Social Media optimization d'omniture fournit des rapports d'interaction et des tableaux de bord nécessaires pour connaître l'impact de ses marques, des produits et des services auprès des consommateurs qui utilisent ces réseaux

TESSI MARKETING LANCE UNE E-SOLUTION

- Pour la gestion des offres de remboursement sur le Net tessi marketing services propose la solution sécurisée «Promonline». Concrètement, les consommateurs se connectent à un site web, saisissent leurs coordonnées, leur RIB et le code unique de leur produit pour recevoir leur remboursement par virement bancaire. Cette solution s'appuie sur l'authentification de l'achat via un code unique et sécurisé imprimé à l'intérieur des produits et sur des contrôles d'éligibilité et des règles de gestion adaptables au profil des opérations. Le tout est hébergé dans un environnement crypté SSL

CAMAIEU FAIT APPEL A LA COREGISTRATION

- Afin de recruter de nouveaux clients, camaieu s'est adressée à l'agence spécialisée en e-mails marketing, b2d1, pour son offre d'acquisition d'e-mails en coregistration. Ainsi, l'agence a opté pour la diffusion d'un formulaire sur les sites web du groupe Prisma Presse (Gala, Voici ou encore Femme Actuelle).

Camaieu, distributeur de vêtements et accessoires depuis 1984, dispose depuis peu de temps d'une boutique en ligne.

EBOOKERS.FR "CHATTE" AVEC SES CLIENTS

- Ebookers.fr, agence de voyages en ligne, a lancé mi-octobre une nouvelle fonctionnalité de «chat en ligne» sur son site internet. Il s'agit d'une messagerie instantanée permettant aux équipes d'Ebookers.fr de répondre en direct aux questions des internautes. En complémentarité avec le service client joignable par téléphone, cet outil fournit un service en temps réel, permettant de répondre en direct aux demandes des internautes. «Un sondage sur la qualité de ce service est proposé à nos clients dés qu'ils se déconnectent du chat. B7 % d'entre eux considèrent que la qualité des réponses est excellente et 100 % nous confirment qu'ils reviendront sur le site Ebookers.fr pour leur prochain voyage», explique Marie Babini, directrice des opérations d'Ebookers.fr.

Thierry Flajoliet, directeur du pôle Innovation chez LaSer.

Thierry Flajoliet, directeur du pôle Innovation chez LaSer.

THIERRY FLAJOLIET REJOINT LE GROUPE LASER
AUX MANETTES DU PÔLE INNOVATION

- Thierry Flajoliet intègre le groupe LaSer pour prendre la direction du pôle Innovation nouvellement créé. Il sera rattaché directement à Philippe Lemoine, p-dg de LaSer. Thierry Flajoliet possède une grande expérience de la valorisation des nouvelles technologies dans des offres orientées clients, acquise en France et à l'international dans les industries et les services High-tech, et en particulier dans le domaine des cartes, de l'Internet et de la mobilité. Après avoir commencé sa carrière au sein de Thomson et de Thales - où il a occupé différents postes de direction en France, à Singapour et aux Etats-Unis -, Thierry Flajoliet a été successivement directeur général produits numériques et nouveaux services chez Thomson, directeur général du groupe Monétique et Transactions Sécurisées chez Dassault Electronique, et General Partner au sein de KBC Private Equity à Paris et Bruxelles. Puis il a piloté, en tant que président et CEO, le repositionnement et l'expansion de la société Atempo, éditeur de logiciels de protection des données informatiques. Plus récemment, il était directeur commercial, marketing et relation clients au sein de Wolters Kluwer France. Il apporte au groupe LaSer son savoir-faire dans le développement d'offres à forte valeur ajoutée au service des clients, dans le management d'équipes et de projets en environnement international, ainsi que son expertise dans la valorisation des technologies. L'Echangeur et le GIE Recherche Haussmann lui sont également rattachés. «Je suis fer de rejoindre le groupe LaSer à un moment important de son développement avec l'évolution rapide vers de nouveaux services pour nos partenaires et nos clients finaux, et la perspective de contribuer à un secteur de croissance et en mutation accélérée», déclare le nouveau directeur. Agé de 50 ans, Thierry Flajoliet est diplômé de l'Ecole Polytechnique et de Télécom ParisTech, et titulaire d'un MBA de l'Insead.

85 %

C'EST LA PART DES ACTEURS DE LA DISTRIBUTION ET DE L'E-COMMERCE QUI ONT INVESTI EN 2009 DANS DES OUTILS DE QUALITÉ DES DONNÉES, SELON UNE ETUDE EXPERIAN QAS.

79 %

C'EST LA HAUSSE DU CHIFFRE D'AFFAIRES DU SECTEUR SPORTS ET LOISIRS SUR INTERNET, SELON L'ÉTUDE ANNUELLE DE POWERBOUTIQUE SUR LES GRANDES TENDANCES DE L'E-COMMERCE.

Franck Desvignes, Homme Marketing Client 2009

CE TROPHEE EST UNE RECONNAISSANCE DE LA PLACE DU DIGITAL DANS LE MARKETING ET DANS NOS CHOIX STRATEGIQUES.

N°1

C'EST LA PLACE OCCUPÉE PAR RENAULT DANS LE BAROMÈTRE DU BUZZ SUR INTERNET, PARMI LES 100 PLUS GRANDES MARQUES (EDITE PAR OTO RESEARCH EN PARTENARIAT AVEC DIGIMIND).

25 %

PRES DE 25 % DES FOYERS FRANCAIS ACHETENT DES JEUX ET DES JOUETS A DISTANCE, SELON UNE ETUDE MENEE PAR ACXIOM SUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE 2009.

8

C'EST LE NOMBRE D'USINES DETENUES PAR ESKER, LE SPECIALISTE DE LA DEMATERIALISATION DU COURRIER. LA DERNIERE A ETE INAUGUREE EN ANGLETERRE FIN NOVEMBRE.

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet, director EMEA audience advertising & programmatic chez Yahoo, livre 5 conseils aux marketers pour s'assurer que leurs campagnes [...]