Recherche

BDDM : toujours en quête de qualité

Publié par le

La donnée dans les bases des entreprises n'est généralement pas de bonne qualité. Et plus particulièrement en B to B. Quelques initiatives pour améliorer la situation.


Le constat est décevant : entre 70 % et 80 % des entreprises ne sont pas satisfaites de leur base ou n'ont pas confiance dans leurs données. Editeur de progiciels de data mining et qualité des adresses, certifié par le SNA, Spad fait de l'état des bases de données marketing un triste constat. « L es professionnels ont rarement conscience que leur entreprise pourrait être plus rentable avec des bases homogènes et propres. Pour les remettre aux normes, ils emploient des procédés curatifs, rarement préventifs », commente Xavier Dugast, P-dg de Spad. Plus particulièrement dans le B to B, où la situation semble pire encore, comme la décrivent Patricia Deudon et