Recherche

BDDM : Groupe D! prend position

Publié par le

En rachetant successivement l'activité BDD de Cortex puis AX Info, et en les fusionnant, Groupe D! se positionne comme l'un des premiers acteurs de gestion et d'exploitation de bases de données marketing sur le marché français.

  • Imprimer


«Intégrer verticalement tous les métiers à valeur ajoutée du marketing direct pour proposer aux entreprises d'être l'architecte de leurs relations clients.» Tel est, résumé par son président Sylvain Forestier, le projet d'entreprise de Groupe D!, qui a conduit aux rachats successifs de Cortex - dont l'activité laser/routage est désormais filiale du routeur Compumail - puis récemment d'Ax Info (22 MF de CA en 97), après accord avec le groupe suisse EMCS. La fusion des deux sociétés, effective dès ce mois de janvier, avec un regroupement sur le site d'Ax Info à Palaiseau, donne naissance à une entité dont le chiffre d'affaires prévisionnel est supérieur à 35 millions de francs et qui gère une trentaine de bases de données. Ax Info-Cortex fait donc désormais partie de la division Groupe D! Technologies, dont le directeur général est Olivier Kretz. Mais, en matière de gestion de BDD, Groupe D! ne compte pas s'arrêter là. En dehors de la recherche d'autres acquisitions potentielles, du développement de la clientèle d'Ax Info-Cortex, le groupe investit dans le développement d'outils de pilotage.

Vers le multimédia et les centres d'appels


Sur un plan plus général, le groupe entend poursuivre sa croissance externe. «Nous regardons dans deux directions, explique Sylvain Forestier. Dans celle du multimédia, domaine sur lequel nous voudrions adosser notre activité en télévision interactive à des activités de marketing on-line, Internet, et aussi off-line. Et, bien sûr, dans celle des centres d'appels. Mais le nombre d'acquisitions potentielles est actuellement limité. C'est en tout cas une compétence que nous devrons avoir d'ici à fin 1999.» Enfin, l'introduction en Bourse du groupe est toujours d'actualité. «Nous devrions décider ce premier trimestre si elle sera réalisée en septembre prochain, précise Sylvain Forestier. Si ce n'était pas le cas, elle serait remise à début 99. Avec cette opération, notre objectif est de lever des fonds pour poursuivre, par croissance externe, notre développement, toujours dans le cadre du même projet d'entreprise. Et aussi de nous implanter à l'international, notamment dans le domaine de la gestion des bases de données. » Suite aux acquisitions récentes, Groupe D! vise pour 1998 100 millions de francs de marge brute et 200 millions de chiffre d'affaires.

FRANÇOIS ROUFFIAC

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimedia vient de faire acquisition Eurokapi qui rejoint Wefactory Co agence conseil editoriale et evenementielle [...]

Tati mis en vente par le groupe Eram

Tati mis en vente par le groupe Eram

Tati mis en vente par le groupe Eram

Tati le celebre discounter cherche un repreneur apres sa mise en vente par le groupe Eram La marque cumule les pertes depuis plusieurs annees [...]