Recherche
Se connecter

BASF IT Services envoie ses prospects aux séminaires

Publié par le

Peu connue, la société de services valorise le contenu de son discours en conviant, à ses “causeries”, des porte-parole de poids.

  • Imprimer


Société conseil en systèmes d'information pour l'industrie de la transformation, BASF IT Services se lance vers les grands comptes avec une notoriété nulle ou quasi nulle. Handicap, certes atténué par la crédibilité que lui confère le nom de sa maison mère, BASF. Il n'empêche, un travail de légitimation s'impose, pour lequel l'agence Hightouch préconise un dispositif valorisant le “contenu”. « BASF IT Services a une véritable vision quant à ses missions et à son marché. Il fallait lui donner les moyens de l'exprimer et de l'expliquer », affirme Nathalie Henriot, P-dg de Hightouch. La première prise de contact se fera par voie postale (après qualification téléphonique et sur une base de 1 500 noms pour huit fois moins d'entreprises), via un mailing lourd contenant plusieurs éléments écrits, dont une invitation à recevoir un benchmark sur l'industrie de transformation en Europe. Les destinataires du message sont ensuite contactés par téléphone et conviés à s'inscrire à une vague de séminaires, les “Cogitations”, où doivent intervenir, tour à tour, ce que le gratin médiatique peut compter de “sommités” : philosophe, sociologue, sinologue, chef d'orchestre, juge d'instruction… « Le premier séminaire en novembre a réuni 20 personnes. Nous avons 120 inscrits pour le mois de janvier », avançait Nathalie Henriot fin 2003. Le lendemain de l'événement, les participants sont à nouveau contactés par téléphone (Hightouch est structurellement adossée à Phone Marketing), cette fois-ci pour prendre rendez-vous. Taux de conversion ? 40 % selon le prestataire, dont encore un tiers débouchera sur l'amorce d'un projet commercial.

Cahier réalisé par Muriel Jaouën avec Xavier Lucron (Cas Pratique)

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube
Média
Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Par Laurence Moisdon

Procter & Gamble, numéro un mondial des annonceurs, renoue avec YouTube pour ses achats publicitaires. Le boycott durait depuis plus d'un an. [...]

Le Media Rating Council accrédite Adledge
Média
Le Media Rating Council accrédite Adledge

Le Media Rating Council accrédite Adledge

Par La rédaction

Le Media Rating Council vient d'accorder son accréditation à Adledge pour sa mesure de la visibilité des publicités digitales display et vidéo [...]

Google lance un nouveau format vidéo outstream
Média
Google lance un nouveau format vidéo outstream

Google lance un nouveau format vidéo outstream

Par Laurence Moisdon

Pour permettre aux annonceurs d'étendre la portée de leurs campagnes vidéo au delà de YouTube, Google commercialise des publicités Outstream [...]