Recherche

Avis : un "moteur" pour trois cartes

Publié par le

Trois cartes pour trois cibles, un programme de fidélité "Mille Mercis", c'est ce que propose le loueur de voitures pour ses fidèles clients.

  • Imprimer


Le programme Avis gère trois cartes segmentées par cible (grand public, Club Senior et Club Business), dont les porteurs viennent puiser dans une offre commune. Son contenu comprend un accès à Avis Express, une formule "gain de temps". "Mille Mercis" offre en plus à ses 140 000 adhérents, la possibilité de cumuler des points et de bénéficier de jours gratuits de prestation. La carte permet des réductions de 30 % sur les tarifs week-ends et de 15 % en semaine. Les cartes Business (TPE et professions libérales) et Senior proposent des avantages ciblés. Pour les seconds, qui apprécient le confort, surclassement automatique, surtaxe second conducteur supprimée, présentation des tarifs simplifiée, livraison du véhicule à domicile à moitié prix... « Ce type de client a un grand besoin de simplification et d'indépendance mais il ne faut surtout pas lui donner l'impression qu'il est dans un ghetto », souligne Hervé Thévenin, responsable marché loisir chez Avis. Les professionnels bénéficient, eux, de tarifs attractifs pour leurs déplacements d'affaires et de loisirs et de facilités à l'étranger. Autant d'avantages "payants", puisque les cartes Azur et Sénior sont vendues au prix de 350 francs et la Carte Business 490 francs, mais qui n'empêchent pas les effectifs de croître de 25 % par an. La communication directe se fait au rythme de 5 à 6 courriers par an, plus des mailings aux 140 000 adhérents du programme Mille Mercis, nouvellement doté d'une cellule dédiée au 0 825 043 044. Au printemps, le loueur, conseillé par Thierry Hermant, a organisé deux opérations. La première, un jeu sur le thème de Roland Garros (plus de 7 % de remontées) ; la seconde offrait des avantages à l'étranger. En juin dernier, avant le pic de "consommation" des migrations estivales, Avis a envoyé des chéquiers-cadeaux proposant gratuitement des cartes IGN et des ouvrages. Taux de remontées : 10 % ! La politique de fidélisation s'appuie aussi sur des partenariats (SNCF, Fnac, Lucien Barrière, Amex, Cofinog...) qui permettent d'offrir des avantages aux porteurs des cartes maison. La segmentation repose également sur la fréquence de location, et sera bientôt enrichie par de nouveaux critères : période de location, lieu de location, catégorie louée, ou moyen de paiement.

Delphine Sauzay

[Tribune] Les promotions sont-elles inefficaces?

[Tribune] Les promotions sont-elles inefficaces?

[Tribune] Les promotions sont-elles inefficaces? [Tribune] Les promotions sont-elles inefficaces?

Les promotions, trop nombreuses, ne parviennent plus à jouer leur rôle de fidélisation et de différentiation auprès des consommateurs. Cyril [...]

Recettes publicitaires : la baisse ralentit en 2016

Recettes publicitaires : la baisse ralentit en 2016

Recettes publicitaires : la baisse ralentit en 2016

Avec 6058 millions d'euros générés sur les trois premiers trimestres 2016 d'après l'IREP, la baisse des recettes publicitaires se stabilise [...]