Recherche
Se connecter

Autre statut

Publié par le


Depuis quelques années, se profilait un mouvement en faveur d'un large secteur dénommé "bancassurance", que certains voyaient déjà dominé par les banquiers. Certes, ces derniers ont marqué des points dans le domaine de l'assurance. Mais le mouvement ne semble pas aussi irréversible que d'aucuns l'avaient imaginé. Pour une raison majeure : les différences existant entre les modes de relation clients de chaque secteur. Et leurs répercussions sur l'utilisation des nouvelles technologies. Autant ces dernières semblent déjà directement adaptées et profitables au monde bancaire, autant elles semblent impliquer des modèles différents, et encore à construire, pour le monde de l'assurance. Si l'on en croit en tout cas l'étude Novamétrie (voir p. 20). On savait que la relation client était un facteur déterminant au niveau de la stratégie des entreprises. On constate qu'elle peut l'être également au niveau d'un secteur économique entier. Le symbole du changement de statut de ce qui, il y a peu, n'était qu'un simple "outil marketing".

François Rouffiac

Sur le même sujet