Recherche

Autre paysage

Publié par le

François Rouffiac, Directeur de la rédaction

@ Marc Bertrand

François Rouffiac, Directeur de la rédaction

De mémoire d'étude France Pub, puis Irep - France Pub à partir de 2001, le phénomène est rare. Sinon inexistant. Voir les dépenses en marketing direct des annonceurs hexagonaux diminuer est, en effet, surprenant. Tant ce moyen de communication nous a habitués à une croissance permanente. Qui, ces dernières années en tout cas, est venue compenser, avec d'autres moyens du hors-médias, la défaillance des investissements dans les grands médias et «sauver» ainsi le bilan global. Déjà, en 2005, la progression avait été singulièrement faible, + 0,4% seulement. Pour 2006, c'est une baisse de 1,1% qui est indiquée par l'étude de référence, dans le cadre d'un marché total qui a augmenté de 2,1% (contre 1,9% en 2005). Bien sûr, le marketing direct reste globalement le premier poste de dépenses des annonceurs, avec 30,7% du global. Une part qui a néanmoins tendance à s'éroder, le MD ayant abandonné 1,5 point en deux ans. Bien sûr, aussi, le mailing conserve son rang de support n°1, avec 14,8% de part des dépenses totales, devant la presse, 13,9%, et la télévision, 12,9%. Mais, s'il a connu une croissance zéro en 2005, il a enregistré l'an passé une baisse de 1,5%. Inférieure certes à celle de l'édition publicitaire, - 3%, mais significative quand même. Alors, faut-il s'inquiéter? Sommes-nous en face des prémices d'une crise? A l'évidence, voir des investissements diminuer n'est jamais plaisant. Surtout après une longue période de vaches grasses. Mais ce qui est moins alarmant, c'est que les raisons de cette baisse sont connues, ou tout au moins peut-on les deviner. Au-delà de la rigueur budgétaire, qui affecte le monde de la communication dans son ensemble, il faut y voir les effets mêmes des avancées du métier en termes de ciblage, de calcul de ROI... qui amènent inévitablement à optimiser les investissements, quitte à les réduire mais pour une meilleure efficacité. Y voir également, et il s'agit probablement de l'une des causes majeures, les effets de la poussée des moyens électroniques, e-mails et SMS en tête, dont on sait pertinemment que les coûts n'ont rien à voir avec ceux des supports papier traditionnels. Si l'on ne dispose pas, encore, de donnée précises quant à leurs volume, évolution et part, on peut à titre indicatif se référer à la progression des investissements sur Internet (+ 42% pour l'achat d'espace et les liens sponsorisés) pour mesurer l'ampleur de l'engouement pour le «e». Si les chiffres baissent, un peu, cela ne signifie pas pour autant que la confiance des entreprises en la communication directe faiblit. C'est peut-être même le contraire qui se produit. Mais, désormais, il faudra s'habituer à un autre paysage. Au niveau des moyens... et des chiffres.

Des investissements en baisse, mais pas de perte de confiance.

François Rouffiac

Synthesio étoffe sa suite de social snalytics

Synthesio étoffe sa suite de social snalytics

Synthesio étoffe sa suite de social snalytics Synthesio étoffe sa suite de social snalytics
L'équipe de Social Karma avec au centre son CEO Thierry Soubestre.

Synthesio, spécialiste des solutions d'écoute pour les entreprises, poursuit sa conquête du marché des social analytics au travers de l'acquisition [...]

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Bien gérer une crise social media coûte relativement peu. Mais ne pas être préparé peut être une erreur très chère. Découvrez les fondamentaux [...]

Mailjet présente Slite

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Slite

Mailjet présente Slite

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Slite.

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Si les groupes montrent un intérêt croissant pour l'expertise des start-up, le chemin reste long pour aboutir à une coopération fluide entre [...]

La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

La transformation digitale est l'opportunité pour les entreprises de réconcilier l'humain et les technologies digitales. L’humain et une vision [...]

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Article écrit par Channable

Channable

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Amazon jouit d’un trafic exceptionnel, aussi bien en termes de quantité que de qualité. Ses 23 millions de visiteurs uniques par mois en font [...]