Recherche

Autodidacte

Publié par le

A 23 ans à peine, Eric Bennephtali compte déjà dix ans d'expérience dans le Web. Cet autodidacte, qui a quitté l'école à 13 ans pour créer sa société, fait preuve d'une rage de réussir évidente.

  • Imprimer

Eric Bennephtali est un garçon précoce. Voire en avance sur son temps. En 2000, alors âgé d'à peine 13 ans, il décide, avec l'approbation de ses parents, de quitter l'école pour lancer sa société, Job2000, sans aucun diplôme en poche. Un an plus tôt, loin des préoccupations habituelles des ados, il lançait Jeunes2000, un portail participatif à destination des 15-25 ans, où les internautes étaient invités à apporter leur contribution. Autrement dit, du «Web 2.0» avec quelques années d'avance. «Après avoir eu mon premier ordinateur, j'ai beaucoup moins aimé l'école. J'ai commencé à multiplier les rendez-vous avec les clients et je ratais les cours», se rappelle-t-il. Exit l'école donc, et bienvenue l'entreprenariat! Avec ses deux fidèles associés, rencontrés sur le Web, Eric Bennephtali parvient même à convaincre HighCo d'investir dans sa société à hauteur de 600 000 euros! Et la première régie publicitaire à faire confiance à ce jeune homme n'était autre que France Télévisions...

Pourtant, en 2001, la société doit faire face aux difficultés liées à l'éclatement de la bulle Internet et trouver un modèle économique viable. C'est cette année-là qu'Eric Bennephtali choisit de développer la loterie gratuite en ligne en substituant Kingoloto. corn à Jeunes2000. «Le contenu ne fonctionnait pas trop à cette époque, contrairement aux rencontres et aux loteries. Nous avons donc choisi le second segment en remplaçant l'argent par le gain de cadeaux.» De suite, le jeune entrepreneur propose aux cybermarchands de contacter des prospects qualifiés sur le mode de paiement à la performance, alors encore très peu utilisé. «Eric est quelqu'un de très créatif et d'entreprenant. Quand il a une idée, il la met en place puis passe à autre chose. Il va toujours au bout des choses et contamine tout le monde avec ses projets», dit de lui Jonathan Zisermann, un de ses deux associés historiques, âgé, lui, de 27 ans. Même constat chez Jérôme Balmes, le troisième associé: «Il est la force motrice permanente de la société.»

Sans un diplôme, ni aucune formation, Eric Bennephtali dirige aujourd'hui Mediastay, société spécialisée dans le marketing internet à la performance, éditrice de Kingoloto.com (3,3 millions de membres) et Grattages.com (1,9 million de membres). Célibataire et sans enfant, il a consacré ces dix dernières années à son projet professionnel. Une adolescence pas comme les autres que le jeune homme ne regrette pas: «Faire naître un projet vaut toutes les soirées en boîtes de nuit du monde.» Le Web, plus qu'un travail, c'est sa passion, son plaisir. A l'exception de la Bourse et la lecture de la presse professionnelle, il n'a pas d'autre passe-temps. Quant au baccalauréat, il n'a aucune intention de le passer. «Pourquoi faire?», répond-il. Pragmatique, ambitieux et acharné, Eric Bennephtali a réussi à convaincre ses clients et ses employés que son jeune âge n'était pas incompatible avec sa fonction. «Je suis, aujourd'hui encore, le plus jeune de la société», s'amuse-t-il. «Au départ, nous allions avec lui à ses rendez-vous. Mais avec le temps, il est parvenu à s'affirmer et à devenir autonome», rapporte Jonathan Zisermann. Sa timidité, en revanche, lui colle encore à la peau. Pour lui, «loin d'être un défaut, c'est un trait de caractère qui évite l'arrogance». A 16 ans, Eric Bennephtali admirait les jeunes pousses qui ont transformé leur start-up en or. Sept ans plus tard, avec sa gueule d'ange, c'est à son tour d'être un exemple d'une belle «web réussite».

@ Marc Bertrand

Quel talent auriez-vous aimé avoir?
Etre polyglotte.
Votre définition du bonheur?
Etre épanoui dans son travail.
Vos héros dans la vie réelle?
Personne.
La faute qui vous inspire le plus d'indulgence?
L'ignorance.
Votre source d'inspiration?
Les médias.
Votre principal trait de caractère?
Ambitieux.
Votre devise?
Seuls ceux qui osent un immense échec peuvent espérer une grande réussite.
Votre état d'esprit présent?
Optimiste.

Céline Oziel

Identifier, collecter et créer une DMP

Identifier, collecter et créer une DMP

Identifier, collecter et créer une DMP

65 des entreprises veulent investir dans enrichissement de fichiers existants dans les deux ans venir

Le Nouvel An chinois inspire les marques occidentales

Le Nouvel An chinois inspire les marques occidentales

Le Nouvel An chinois inspire les marques occidentales

Peu implante en Occident le Nouvel An chinois est un exercice de style perilleux pour les marques internationales qui reprennent ses codes pour [...]

K-Way signe un retour gagnant

K-Way signe un retour gagnant

K-Way signe un retour gagnant

La relance une marque est toujours une gageure Depuis plus de trois ans Way est repartie la rencontre des consommateurs francais avec des collections [...]

Hom met le paquet sur Instagram

Hom met le paquet sur Instagram

Hom met le paquet sur Instagram

presque 50 ans la marque de sous vetements masculins vire de bord et sort des modeles plus modernes Pour atteindre la cible jeune et urbaine [...]