Recherche

Auto-IES met le turbo sur le Web

Publié par le

Après avoir bouclé les questions relatives au back-office de son site, Auto-IES veut booster la dynamique des ventes en ligne.

  • Imprimer


Société de dix-sept ans d'âge, Auto-IES exploite le modèle de distributeur alternatif de vente de véhicules neufs à prix dégriffés, lancé sur Minitel puis transféré sur Internet en 2002. L'activité du site annonçait des résultats encourageants dès 2003. A l'issue du premier semestre 2004, les perspectives de développement sont carrément prometteuses. Les visites en ligne ont triplé, passant de 130 000 en août 2003 à 320 000 un an plus tard, et de 190 000 à 350 000 entre septembre 2003 et le même mois en 2004. Qu'y trouvent donc les internautes dont on a souvent dit que, jamais ils ne risqueraient à effectuer un achat d'une telle importance sur Internet ?

Un partenariat avec Mistergooddeal


Tout en affichant la modestie la plus farouche, Thierry Koenig, directeur du développement d'Auto-IES, ne peut faire mystère des sommes, colossales, investies en technologie sur le site. Site qui remplit aujourd'hui pleinement sa mission, à en juger par ses résultats : au cours du seul mois de juin, 125 transactions ont été enregistrées on line et autant off line. Sachant que, chez IES, le hors-ligne concerne la seule transaction, l'offre et le catalogue des options étant accessibles uniquement sur le site. Bref, le couronnement par le succès n'est plus qu'une affaire de mois, Thierry Koenig envisageant d'atteindre, sous peu, le rythme de mille ventes mensuelles soit 12 000 véhicules par an au bas mot. Ce qui placerait de facto Auto-IES au rang des premiers distributeurs de France, en volume. Aussi le marketing a-t-il été mis à contribution. Une opération de communication d'envergure autour de l'offre en ligne vient de s'achever. Une déferlante de 80 000 CD-Rom avec mini vidéos de présentation du site, de ses fonctionnalités, de son offre de voitures ont été diffusés auprès d'un public ciblé. Sous forme de cadeau presse, 60 000 CD-Rom ont été distribués avec les magazines Auto + et l'Auto-Journal, les 20000 CD-Rom restants ayant été adressés à la base de données clients. Résultats: suite à l'opération, une journée record a permis d'écouler 42 véhicules en ligne tandis que, toutes les six minutes, un nouveau devis était transmis aux internautes intéressés. Mais les projets ne s'arrêtent pas là. Afin d'accentuer sa force de frappe en distribution, Auto-IES a noué un partenariat avec le numéro 1 du déstockage en ligne, Mistergooddeal, qui devait inaugurer une rubrique “Déstockage autos” le 25 octobre dernier. Actuellement en période probatoire pour l'obtention de l'accréditation de la Fevad, Auto-IES aurait déjà finalisé son adhésion à l'Acsel. Ne manque plus qu'une ambition internationale à ce beau programme. Bien qu'il y songe en se rasant le matin, Thierry Koenig n'amorcera l'expansion paneuropéenne qu'en 2005, sous condition d'avoir atteint les objectifs annoncés.

Chiffres clés


Création d'Auto-IES :1987. Sur Internet en 2002. Les visites en ligne ont triplé depuis 2003. Expansion paneuropéenne probable en 2005.

Nathalie Carmeni