Recherche

Auchan et Accord marient le cobranding au sans contact

Publié par le

Les deux entités viennent de lancer leur projet pilote à Englos, près de Lille, et prévoient un déploiement national de leur carte cobrandée sans contact en 2009.

  • Imprimer
Le 12 novembre dernier, Auchan a donné le coup d'envoi du projet de carte cobrandée sans contact à Englos (Nord).

Le 12 novembre dernier, Auchan a donné le coup d'envoi du projet de carte cobrandée sans contact à Englos (Nord).

Il existait jusqu'à présent des cartes cobrandées (Galeries Lafayette, Nouvelles Frontières...) et des initiatives de cartes de paiement sans contact via téléphone mobile, notamment à Caen et Strasbourg. Grâce à l'opération pilote, amorcée par Auchan, Banque Accord et Mastercard le 12 novembre dernier à Englos, près de Lille, les deux fonctions sont réunies. Pour l'heure, seule une dizaine de porteurs vont pouvoir tester la nouvelle carte puis, au 2e trimestre 2008, les 150 000 porteurs de la carte privative Auchan Accord vont se voir attribuer automatiquement ce nouveau moyen de paiement. Le déploiement national, lui, est prévu pour 2009. «Le sans contact apporte un réel bénéfice aux clients et aux commerçants, puisqu'il diminue le temps d'attente en caisse», explique Arnaud Mulliez, président d'Auchan France. Par souci de sécurité, les paiements sans contact sont plafonnés à 25 euros. Au-delà, le client doit saisir son code confidentiel. L'autre avantage de cette carte, c'est le cobranding. Si la carte n'héberge pour le moment que le programme relationnel d'Auchan, la puce intégrée peut accueillir plusieurs programmes multiapplicatifs. D'ores et déjà, Banque Accord a entrepris des démarches auprès des commerçants de la région lilloise pour qu'ils s'équipent en terminaux compatibles. «Dès le début 2008, tous les nouveaux terminaux seront équipés pour le sans contact», précise Dominique Stourm-Breton, directrice partenariats chez Banque Accord. La cotisation de la carte, qui utilise la technologie PayPass de MasterCard, coûtera 8 euros en débit immédiat et 12 euros en différés. Soit près de quatre fois moins qu'une carte classique.

Céline Oziel

Les marques s'engouffrent sur le marché du "sans"

Les marques s'engouffrent sur le marché du "sans"

Les marques s'engouffrent sur le marché du "sans"

L'appétit grandit pour les produits sans gluten, sans additifs, sans allergènes, sans lactose, sans pesticides, comme le montre la dernière [...]

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Bien-être et alimentaire vont désormais de pair : c'est le nouveau duo de choc mis en avant par les distributeurs et les industriels. Un discours [...]

[Reportage] Le parcours client de demain vu par Oney

[Reportage] Le parcours client de demain vu par Oney

[Reportage] Le parcours client de demain vu par Oney

A la fois banque et filiale d'Auchan, Oney Banque Accord répond aux problématiques d'un parcours d'achat en pleine mutation. Découvrez les dernières [...]

Femmes en or Innovation Day 2016

Femmes en or Innovation Day 2016

Femmes en or Innovation Day 2016

24ème Edition de cette journée organisée par Catherine Barba, CEO Peps Lab Innovation in retail et Founder WIN Forum NY, et dédiée aux femmes [...]

Une solution pour créer ses propres bases de données

Une solution pour créer ses propres bases de données

Une solution pour créer ses propres bases de données

La plateforme Fichit, lancée en ligne fin mai, offre la possibilité de générer gratuitement des bases de données et de partager des informations [...]