En ce moment En ce moment

Auchan et Accord marient le cobranding au sans contact

Publié par le

Les deux entités viennent de lancer leur projet pilote à Englos, près de Lille, et prévoient un déploiement national de leur carte cobrandée sans contact en 2009.

  • Imprimer
Le 12 novembre dernier, Auchan a donné le coup d'envoi du projet de carte cobrandée sans contact à Englos (Nord).

Le 12 novembre dernier, Auchan a donné le coup d'envoi du projet de carte cobrandée sans contact à Englos (Nord).

Il existait jusqu'à présent des cartes cobrandées (Galeries Lafayette, Nouvelles Frontières...) et des initiatives de cartes de paiement sans contact via téléphone mobile, notamment à Caen et Strasbourg. Grâce à l'opération pilote, amorcée par Auchan, Banque Accord et Mastercard le 12 novembre dernier à Englos, près de Lille, les deux fonctions sont réunies. Pour l'heure, seule une dizaine de porteurs vont pouvoir tester la nouvelle carte puis, au 2e trimestre 2008, les 150 000 porteurs de la carte privative Auchan Accord vont se voir attribuer automatiquement ce nouveau moyen de paiement. Le déploiement national, lui, est prévu pour 2009. «Le sans contact apporte un réel bénéfice aux clients et aux commerçants, puisqu'il diminue le temps d'attente en caisse», explique Arnaud Mulliez, président d'Auchan France. Par souci de sécurité, les paiements sans contact sont plafonnés à 25 euros. Au-delà, le client doit saisir son code confidentiel. L'autre avantage de cette carte, c'est le cobranding. Si la carte n'héberge pour le moment que le programme relationnel d'Auchan, la puce intégrée peut accueillir plusieurs programmes multiapplicatifs. D'ores et déjà, Banque Accord a entrepris des démarches auprès des commerçants de la région lilloise pour qu'ils s'équipent en terminaux compatibles. «Dès le début 2008, tous les nouveaux terminaux seront équipés pour le sans contact», précise Dominique Stourm-Breton, directrice partenariats chez Banque Accord. La cotisation de la carte, qui utilise la technologie PayPass de MasterCard, coûtera 8 euros en débit immédiat et 12 euros en différés. Soit près de quatre fois moins qu'une carte classique.

Céline Oziel

Sur le même sujet

3 technos pour digitaliser le magasin
Retail
3 technos pour digitaliser le magasin

3 technos pour digitaliser le magasin

Par Nathalie Innocenti

Le Retail's Big Show, qui se tenait du 15 au 17 janvier à New York, a révélé une recherche, toujours plus sophistiquée, d'interactivité et de [...]

NRF 2018, les temps forts de la troisième journée
Retail
NRF 2018, les temps forts de la troisième journée

NRF 2018, les temps forts de la troisième journée

Par Stéphanie Marius

Paiement sans contact, stratégie data d'Alibaba et Rent The Runway... Tour d'horizon en tweets des interventions marquantes entendues durant [...]

[#NRF2018] Le retail du futur en 3 innovations digitales
Retail
[#NRF2018] Le retail du futur en 3 innovations digitales

[#NRF2018] Le retail du futur en 3 innovations digitales

Par Nathalie Innocenti, dirigeante de Mission Capital Clients

Troisième et dernière journée du Retail's Big Show. Hologramme, robot et usages multiples de la carte bleue, interactions client/vendeur via [...]

La rédaction vous recommande

Rapport d'activité sur le commerce mobile au 2nd semestre 2016
Rapport d'activité sur le commerce mobile au 2nd semestre 2016

Rapport d'activité sur le commerce mobile au 2nd semestre 2016

Par Criteo

Sans le cross device le marketing one to one est une fiction Ce nouveau rapport se veut le reflet dun environnement commerce marque par la multiplication [...]