Recherche

Auchan en route vers le multicanal

Publié par le


Avec 5,6 millions de porteurs, la carte de fidélité Waaoh ! d'Auchan, est un succès. « Un an et demi après le lancement de notre programme de croissance, constate Bruno Dubecq, directeur marketing client, 60 % de notre chiffre d'affaires est réalisé par les porteurs de la carte. De plus, les clients qui ont pris la carte Waaoh ! ont augmenté leurs dépenses de 10 % en moyenne chez Auchan. » Programme de fidélisation scindé en deux, Waaoh ! permet à son possesseur de cumuler des euros au fil de ses visites dans les hypermarchés Auchan, en achetant des produits sélectionnés, et de recevoir, lors de son passage en caisse, des bons de réduction personnalisés sur les produits qu'il apprécie et achète régulièrement.

Connaître et anticiper


Auchan procédait déjà à des offres promotionnelles. Mais, avec le programme Waaoh !, la volumétrie et le choix d'un programme obligeant à analyser un grand nombre de données ainsi qu'un historique d'achats portant maintenant sur dix-huit mois, ont incité le distributeur à se doter d'une solution de CRM robuste et ergonomique. La solution retenue, celle d'E.piphany, permet de connaître et d'anticiper le comportement des clients. Elle est dotée de fonctionnalités d'analyse et de traitement en temps réel d'un très grand volume de données et de transactions. Cette solution fonctionne aujourd'hui pour tous les points de vente de l'enseigne. Les offres personnalisées tiennent compte de tous les achats du possesseur de la carte, même s'il en a effectués dans d'autres points de vente que celui qu'il fréquente régulièrement. Ces offres lui sont proposées lors du passage en caisse. Cependant, si le client déménage et change de magasin principal, le programme s'en apercevra. Et, s'il fréquente assidûment un autre point de vente, au bout de six mois, les offres lui seront proposées dans celui-ci. Auchan ne compte pas en rester là et teste actuellement des programmes de relance auprès des clients dormants. Relances par e-mail, SMS ou encore via centre d'appels. Et Bruno Dubecq de conclure : « Nous pouvons également simuler des offres promotionnelles différenciées, les planifier et surtout en mesurer l'impact, quelles que soient l'ampleur ou la complexité de la campagne menée. »

Olivier Brusset

MJML, le markup language de Mailjet, a un an

Article écrit par Mailjet

Mailjet

MJML, le markup language de Mailjet, a un an

MJML, le markup language de Mailjet, a un an MJML, le markup language de Mailjet, a un an

Tout webdesigner vous le dira : créer un email responsive en HTML est une vraie plaie. Certains développeurs peuvent y passer plusieurs jours. [...]

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Le salon du E-Marketing PARIS ouvrira ses portes à Porte de Versailles, Paris, du 18 au 20 avril 2017. Comme à son habitude, il traitera des [...]

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Mardi 28 mars, Marketing organisait la 1re édition du Dîner du retail, réunissant plus de 70 directeurs retail à la Maison blanche à Paris. [...]

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

9 clés pour toucher les Millennials

9 clés pour toucher les Millennials

9 clés pour toucher les Millennials

Disruptifs, les Millennials? En tout cas, leur façon de consommer impacte les modes de consommation dans leur globalité. Le Groupe Marie-Claire [...]