En ce moment En ce moment

Asterop glisse du SIG au prédictif

Publié par le

En présentant la version 2007 de sa solution, Asterop se définit comme un acteur de la business intelligence. Un positionnement guidé par une volonté de se démarquer de concurrents comme GeoConcept ou Acxiom.

  • Imprimer

Asterop veut être un acteur du géo-prédictif. L'éditeur, qui vient de dévoiler la version 2007 de Geointelligence Analyzer, souhaite se démarquer des systèmes d'information géographique (SIG) et se rapprocher du positionnement d'acteurs tels que SAS, SPSS ou Business Objects pour profiter de l'essor du marché du décisionnel. «Avec ce produit, nous proposons des outils de data mining analytique et prédictif dédiés aux réseaux de points de vente. Le croisement des informations et les simulations ont pris le pas sur les données cartographiques», estime Christophe Girardier, P-dg d'Asterop. Geointelligence Analyzer 2007 justifie toutefois l'approche commerciale d'Asterop: la plate-forme s'est agrémentée de nouveaux outils d'analyse permettant à un réseau de magasins d'aller plus loin dans sa réflexion stratégique: établir une stratégie de développement par point de vente ou par «zone de vie» (découpage du territoire propre à Asterop en 657 parties); modéliser, par magasin, la performance théorique (volume de ventes potentiel calculé en fonction de critères démographiques, concurrentiels, comportementaux, etc.); optimiser la pression marketing et publicitaire de la zone d'attraction théorique; ou encore adapter la typologie d'un point de vente à son environnement commercial. «Pour cela, nous avons développé en interne des modèles analytiques adaptés aux problématiques locales de nos clients», précise le P-dg, lesquels utilisent les données habituellement livrées avec la gamme Asterop. Toujours basé sur la technologie.Net de Microsoft, Geointelligence Analyzer est disponible en mode client/serveur classique, en mode hébergé, en ASP «à la demande» et en Web services pour une intégration dans une architecture de type «SOA».

Christophe Girardier (Asterop):

«Nous avons développé des modèles analytiques adaptés aux problématiques locales.»

Samir Azzemou

Autres articles

Baromètre : Les Big Data du Chief Data Officer
Baromètre : Les Big Data du Chief Data Officer

Baromètre : Les Big Data du Chief Data Officer

Par

Alors que la donnee est de plus en plus reconnue comme pilier de la transformation digitale des entreprises le role du CDO ne cesse de prendre [...]

Sponsoring dans le foot: 4 idées reçues, mais fausses!
Sponsoring dans le foot: 4 idées reçues, mais fausses!

Sponsoring dans le foot: 4 idées reçues, mais fausses!

Par

Investissements lourds sans garantie de resultats ou qui dependent des performances de equipe Le sponsoring dans le foot longtemps ete vu comme [...]

Quel est l'intérêt de sponsoriser un club de foot ?
Quel est l'intérêt de sponsoriser un club de foot ?

Quel est l'intérêt de sponsoriser un club de foot ?

Par

Qu on cherche gagner en visibilite appuyer un lancement ou toucher efficacement les fans un club le football repond aux problematiques annonceurs [...]

Dare.Win, l'entertainment comme religion
Dare.Win, l'entertainment comme religion

Dare.Win, l'entertainment comme religion

Par

Travailler ou amuser il faut choisir Pas chez DareWin qui fait depuis 2011 du divertissement son metier En plus de cinq ans des geants comme [...]

Data et vidéo au coeur du dernier colloque NPA-Le Figaro
Data et vidéo au coeur du dernier colloque NPA-Le Figaro

Data et vidéo au coeur du dernier colloque NPA-Le Figaro

Par

Organisee ce mardi novembre cette nouvelle edition du Colloque NPA Le Figaro etait occasion de faire un point sur la strategie digitale acteurs [...]