Recherche

Asterix.tm.fr : univers fantastix !

Publié par le

Lancée il y a déjà six ans, la première mouture du site Astérix a été longtemps maintenue en jachère par ses créateurs, jusqu'à l'éclosion de cette nouvelle version conçue et réalisée par les Editions Albert René.

  • Imprimer


La patience est toujours récompensée, dit le vieil adage. Et les faits semblent le confirmer : car il aura fallu attendre six ans avant de pouvoir profiter de ce nouveau territoire d'Astérix. A ne surtout pas manquer, vu le soin apporté aux illustrations graphiques et la richesse des contenus, très étoffés, de ce site qui célèbre, on ne peut mieux, les aventures d'Astérix et de ses Gaulois. Et ne vous y trompez pas, rien ici n'est à vendre. Ce qui pose aussi la question de la vocation de ce site, et de ses espérances de vie. « Internet est le seul support qui permette de présenter cet univers en profondeur, d'où l'intérêt d'un site d'information pure, sans ambition marchande », explique Bernard Boyer de Boisy, responsable éditorial du site. Et pour ce qui est de la profondeur, le visiteur n'est pas en reste : de Caïus à Obélix, toute l'histoire des Romains et des Gaulois est ici passée en revue par le biais d'illustrations graphiques extraites des célèbres bandes dessinées. Le tout ponctué d'accents de modernité, enrichi de passerelles avec l'actualité qui donnent lieu, par exemple, à des rubriques thématiques sur les questions d'environnement, le "développement durable de la planète Idéfix", etc. Mondialistes et autres partisans de la globalisation s'abstenir ! Ce lieu n'est qu'une étape entre art et histoire. Un moment culturel qui offre, en plus, une dimension pédagogique. Dans le cadre de "projets école", les éditeurs du site ont en effet prévu d'intégrer des animations interactives, telles que des concours de dessin et des jeux en musique mettant en scène les personnages de la BD. En guise d'hommage à ses auteurs, Goscinny et Uderzo sont présentés aux visiteurs via des portraits, biographies et interviews. Bref, un travail colossal que les fréquentations du site ne manqueront pas d'honorer. « Sans aucune promotion, nous avons déjà constaté une audience de 7 000 visiteurs par jours contre 3 000 sur l'ancienne version », note Bernard Boyer de Boisy. A croire que le site d'Astérix, c'est déjà une idée fixe !

Nathalie Carmeni

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Laisser les enfants gérer leur budget : c'est le souhait de VeeCee. Le service n'est pas le seul à s'intéresser au marché d'une jeunesse de [...]

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Mardi 6 décembre, emarketing.fr et IBM ont organisé, à Paris, une matinée consacrée aux tendances du marketing digital. Parmi elles, la dark [...]