En ce moment En ce moment

Apollinis et Millemercis : partenariat off et on

Publié par le

Les deux bases mutualisées se sont associées pour proposer à leurs clients une offre commune.

  • Imprimer


La mutualisation, c'est encore le meilleur moyen de constituer des bases conjuguant couverture et profondeur, sans avoir à investir dans des processus de collecte devenus ruineux. C'était en tout cas l'appréciation du président fondateur d'Apollinis lorsqu'il décida, il y a deux ans, de réunir les données clients d'une quinzaine de grands comptes, jusqu'alors protégées de toute diffusion commerciale. Aujourd'hui, la base de données d'Apollinis (1,5 million d'euros de chiffre d'affaires 2002) bénéficie d'un réseau de 13 partenaires, pour un volume dédupliqué de 10 millions d'adresses B to C (12 millions prévus pour la fin du premier semestre). Mais, lorsqu'il s'est agi de compléter la base off line de données on line, la question opérationnelle s'est posée à l'identique : comment faire ? « On peut toujours créer un outil de collecte, mais dans le monde du on line, la constitution de bases mutualisées ne peut se faire que sous le nom d'un programme reconnu », souligne Jean-Michel Moulié, P-dg. Apollinis a donc décidé de s'associer au savoir-faire d'un partenaire ayant également opté pour le modèle de la mutualisation. En l'occurrence Millemercis. La société traite et exploite depuis trois ans des données comportementales on line, via le site de cadeaux millemercis.com (400 000 inscrits) et le programme mutualisé de fidélité Elisa, qui recense 1,5 million d'adresses e-mails. L'objectif des deux propriétaires étant de proposer une offre commune aux entreprises. Le programme Elisa est renseigné en données off line pour un peu plus de 50 % des adresses. « Lorsqu'Elisa comptera 3 millions d'adresses, on pourra estimer à 30 % le taux de doublons avec Apollinis. Nos bases sont complémentaires, il ne s'agit pas de réplications », note Yseulys Costes, présidente de Millemercis. Strictement commerciale, cette association ne prévoit aucune clause d'exclusivité, même si, du côté d'Apollinis, on affirme ne pas courir après les partenariats.

Muriel Jaouën

Autres articles

Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)
Agences
Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017) Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)

Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)

Par Mégane Gensous

Chaque vendredi, découvrez notre récap' des compétitions et des appels d'offres remportés par les agences, les régies publicitaires et les prestataires [...]

5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA
Data
5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA

5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA

Par Eloïse COHEN

Mettre à profit l'intelligence artificielle pour bousculer les visions marketing. Tel est l'objectif de 5 des start-up venues pitcher, le 15 [...]

Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?
Social media
Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?

Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?

Par Clément Fages

Après avoir tenté ce 13 novembre de justifier sur Reddit le modèle économique de son dernier jeu, Electronic Arts a dû faire face à un appel [...]

Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction
Veille
Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction

Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction

Par Stéphane Guillard

Le Noël de la French Tech, le collectif de start-up qui a pour objectif de promouvoir l'innovation issue des jeunes pousses françaises, a dévoilé [...]

L’outil innovant pour les agences de marketing digitales
Agences

Article écrit par Channable

Channable
L’outil innovant pour les agences de marketing digitales

L’outil innovant pour les agences de marketing digitales

Par Nathalie van der Linden

En tant qu’agence marketing, vous effectuez les activités promotionnelles pour augmenter la notoriété et les ventes de vos clients. Vous êtes [...]

La SVoD séduit 1 internaute sur 5
Média
La SVoD séduit 1 internaute sur 5

La SVoD séduit 1 internaute sur 5

Par Stéphane Guillard

+40%: c'est l'évolution du nombre d'utilisateurs de la vidéo à la demande par abonnement, selon le baromètre SVoD de Médiamétrie. Un engouement [...]

Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils
Social media
Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils

Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils

Par Clément Fages

Koka Sexton ne revendique pas le titre d'inventeur du Social Selling, mais il est incontestablement l'un de ses précurseurs et plus grands promoteurs. [...]