Recherche

Amabis : créateur d'adresses e-mails

Publié par le

Cette jeune société, qui réalise et héberge des bases de données marketing multicanaux, vient de créer e-mail recognizer, un logiciel qui génère automatiquement les adresses e-mails.

  • Imprimer


Pourquoi multiplier les bases de données quand il est si facile de tout intégrer dans une seule ? « L'e-mail, c'est un canal comme un autre », tempête Valéry Frontère, P-dg d'Amabis, une société, créée en 1995, qui centre son activité autour de la réalisation et l'hébergement de bases de données interactives. Pour cet ancien directeur informatique de Sysmark, rien ne sert de se jeter sur l'e-mailing, s'il est impossible de coupler l'ensemble de ses fichiers d'adresses - fax, téléphone, courrier - à une base déjà existante. « Aujourd'hui, l'idéal, c'est de tout gérer au même endroit, de rapatrier les adresses internet dans une même base. » Chez Amabis, bien sûr, tout est donc intégré. Plus encore, cette jeune société développe une solution informatique permettant de générer des adresses e-mails, appelée e-mail recognizer. « 30 % sont généralement mal saisies ou obsolètes. Notre système valide et corrige éventuellement les e-mails sans nécessiter d'envoi », précise Valéry Frontère. Mieux encore, ce produit permet de les construire quasi automatiquement : « En connaissant le nom du destinataire et celui de son entreprise, on a toutes les chances de retrouver son adresse. Si l'on sait que France Télécom les construit sur un schéma de type prénom.nom @francetelecom.fr, on peut alors facilement parier que celle recherchée donnera, par exemple, jean.raty@francetelecom.fr. »

UN FRANC PAR ADRESSE GÉNÉRÉE


La démonstration paraît simple. Si simple qu'on en oublierait presque qu'elle repose sur une « longue série de référentiels de constructions d'adresses terriblement complexes », confirme le P-dg d'Amabis. France Télécom, Chrysler, Compaq, IPC ou le modiste Thierry Mugler ont d'ailleurs vite compris l'intérêt qu'ils pouvaient tirer d'un tel outil. Et ce, même si le tarif, 1 franc (0,15 euro) par adresse générée, n'est pas des plus modiques. Valéry Frontère ne croit pas aux vertus de l'opt-in. « Dans le domaine du B to B, la part de rejet est très faible. De toutes les façons, nos clients n'ont aucun intérêt à déverser des milliers d'e-mails non ciblés. Cela ne leur sert strictement à rien. » Amabis profite également des ressources techniques de l'éditeur canadien Delano en e-CRM dont il est le distributeur exclusif pour la France. « Leur logiciel CV (Consumer Velocity) est un support de campagne marketing qui se charge notamment de la fabrication de messages, de leurs personnalisations et du suivi des envois », indique Valéry Frontère. Une façon pour Amabis de se doter de solutions qui tiennent compte de l'ensemble de la chaîne d'e-marketing. « Mais toujours sur une seule et même base. »

Muriel Rozelier