Recherche
Se connecter

Alapage saute sur l'Occasion

Publié par le

Dans un esprit de fidélisation client, l'e-marchand inaugure un espace dédié aux produits d'occasion, intégré à son offre traditionnelle.

  • Imprimer


Emulation. A l'instar de PriceMinister, pionnier et spécialiste en France de la vente de produits culturels d'occasion en ligne, Alapage s'incruste à son tour sur ce créneau. Profitant de la rentrée scolaire et son corollaire d'achats d'ouvrages pédagogiques qui constituent un bon appel d'air pour le marché des livres d'occasion, Alapage inaugure son nouveau service dédié au troc et au recyclage de livres, CD, DVD et jeux vidéo. Comme l'explique Christophe Lasserre, directeur de Wanadoo e-marchant, cette incursion dans l'univers de l'occasion répond à deux objectifs : « Nous souhaitons, par ce biais, à la fois élargir notre gamme de produits disponibles et donner une alternative tarifaire à nos clients, sans pour autant nous dédier uniquement au marché du discount. » Alternative d'offre et de prix qui pourrait bien drainer de nouveaux profils de clients, les inconditionnels du système D notamment, surreprésentés parmi les clients dePriceMinister. « Le service occasion d'alapage.com n'a pas vocation à reproduire le modèle de PriceMinister qui, lui, se focalise sur ce marché. C'est un service complémentaire à notre offre traditionnelle de neuf, qui nous permettra de fidéliser davantage nos clients », argumente Christophe Lasserre.

Le client fera l'offre


Pour accompagner le lancement du service autant que pour alimenter son nouveau catalogue, l'e-marchand a tout simplement misé sur le marketing direct en ligne. Une campagne d'e-mailing présentant ses avantages et modes de fonctionnement a été adressée aux clients d'Alapage, soit plus d'un million d'adresses. A quoi s'est ajouté le réseau Galaxidion, une base de donnée B to B référençant les libraires professionnels partenaires d'Alapage. A l'instar des particuliers, ils peuvent profiter du service Occasion pour écouler leurs stocks d'invendus ou livres anciens, en bénéficiant des mêmes conditions et avantages : le produit des ventes se traduit, au choix, par un bon d'achat à réutiliser exclusivement sur Alapage, ou par une rémunération amputée d'une commission pour l'e-marchand, de l'ordre de 12 % du montant des ventes.

Nathalie Carmeni

Sur le même sujet

Retail Apocalypse... or not
Retail
Retail Apocalypse... or not

Retail Apocalypse... or not

Par Sarah Jarrot, consultante mc2i groupe

La " Retail Apocalypse " a encore frappé. Cette expression, utilisée par les Américains pour décrire le phénomène des effets néfastes du e-commerce [...]

Costco affiche une première année positive en France
Retail
Costco affiche une première année positive en France

Costco affiche une première année positive en France

Par Dalila Bouaziz

Un an après son ouverture à Villebon-sur-Yvette dans l'Essonne, l'enseigne internationale Costco, accessible par carte d'adhésion aux particuliers [...]

L'e-commerce prend son envol chez Aéroports de Paris
Retail
L'e-commerce prend son envol chez Aéroports de Paris

L'e-commerce prend son envol chez Aéroports de Paris

Par Eloïse COHEN

Rencontré aux BigBoss Summer, Benaissa Embarech, e-commerce manager d'Aéroports de Paris, revient sur les grands enjeux d'Aéroports de Paris [...]

Les bonnes pratiques omnicanales de Warby Parker
Retail
Les bonnes pratiques omnicanales de Warby Parker

Les bonnes pratiques omnicanales de Warby Parker

Par Frank Rosenthal, expert en marketing du commerce

Lors du salon Internet Retailer Conference & Exhibition de Chicago (IRCE) qui s'est tenu la semaine dernière, le co-président et cofondateur [...]