"Affaire de la Liste Orange" : France Télécom condamné

Publié par le

Saisi par Guy Birenbaum en novembre 1992, le Conseil de la Concurrence notifiait fin décembre 98 sa décision concernant le dossier relatif aux pratiques mises en oeuvre par France Télécom dans le domaine des informations contenues dans la liste des abonnés au téléphone.

  • Imprimer


Le Conseil de la Concurrence a considéré que France Télécom avait "enfreint les dispositions de l'article 8 de l'ordonnance du 1er décembre 1986 et de l'article 86 du Traité de Rome", a infligé à l'opérateur une amende de 10 000 000 F et ordonné le déminage de l'annuaire. « C'est la reconnaissance des thèses que je soutiens depuis dix ans », commente Guy Birenbaum. On se souvient que l'affaire portait sur le refus de France Télécom de communiquer les informations contenues dans la Liste Orange (abonnés ne souhaitant pas que leurs coordonnées soient utilisées dans le cadre de démarchages commerciaux), amenant les utilisateurs de l'annuaire à recourir à l'un de ses services, Téladresses ou Marketis. Soutenu dans sa démarche par les avis de la Cnil et de l'ART (Autorité de régulation des télécommunications), Guy Birenbaum considère qu'il est ainsi prouvé qu'aucune législation ne donne à France Télécom des droits quelconques sur les données figurant dans l'annuaire. La nouvelle loi du 1er juillet 98 sur la protection juridique des bases de données, invoquée par France Télécom, n'a pas été retenue par le Conseil de la Concurrence. Mais le feuilleton n'en est pas pour autant terminé. D'abord parce que Group/adress-Filetech entend réclamer à France Télécom des dommages et intérêts « considérables », pour avoir été écarté pendant plus de dix ans du marché des fichiers de prospection, estimé à quelque 23,6 milliards de francs... Ensuite parce que France Télécom a été mis en examen par le Juge Valat pour détournement de finalité de fichier. Et, enfin, parce que l'affaire se poursuit de l'autre côté de l'Atlantique, Group/adress ayant engagé une procédure en dommages et intérêts, portant actuellement sur un préjudice estimé à quelque 400 millions de dollars... A suivre donc.

François Rouffiac

Autres articles

Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques
Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Par

entreprise francaise inaugure ce novembre son nouveau service bancaire mobile Orange Bank et devient ainsi le premier acteur telecom investir [...]

Automobile : Mondadori entre au capital de Paycar
Automobile : Mondadori entre au capital de Paycar

Automobile : Mondadori entre au capital de Paycar

Par

Mondadori France annonce prendre une participation dans la solution de paiement securisee dediee aux transactions de vehicules occasion

Les 10 idées marketing (27 novembre-1er décembre)
Les 10 idées marketing (27 novembre-1er décembre)

Les 10 idées marketing (27 novembre-1er décembre)

Par

Au menu des 10 idees marketing de la semaine Monoprix cree la liste de courses intelligente HP propose de devenir le heros de son livre prefere [...]

Bagora fait l'acquisition de Carnet de Mode
Bagora fait l'acquisition de Carnet de Mode

Bagora fait l'acquisition de Carnet de Mode

Par

Bagora holding un groupe industriel francais dans le domaine des logiciels SaaS met la main sur Carnet de Modemarketplace internationale pour [...]

Eataly, le concept deux en un
Eataly, le concept deux en un

Eataly, le concept deux en un

Par

Caroline etudiante de 22 ans vit depuis deux ans entre France et Bresil Et si une chose lui manquait dans sa vie bresilienne etait la gastronomie [...]

RGPD : la check-list pour se mettre en conformité
RGPD : la check-list pour se mettre en conformité

RGPD : la check-list pour se mettre en conformité

Par

Alors que le compte rebours de entree en vigueur du reglement sur la protection des donnees personnelles RGPD le 25 mai 2018 est enclenche Cheetah [...]