Recherche

Acticall initie sa conversion provinciale

Publié par le

Pour répondre à une forte progression de son activité et ouvrir un deuxième call center, la société d'outsourcing a choisi une petite commune de l'Aisne. A la clé : 120 emplois créés.

  • Imprimer


Vervins, petite commune du Nord de l'Aisne, en terre rurale. 3 000 habitants et quelques belles usines : Givenchy, Nestlé, Valeo, Heudebert, Godin. Auxquelles viendra s'ajouter à compter d'avril 2002 un représentant du monde tertiaire. Acticall, société de gestion de centres d'appels, vient en effet de choisir cette commune pour développer une activité parisienne en pleine croissance. Créée en 1996, Acticall compte déjà 400 positions de travail dans la capitale, dont 300 sont aujourd'hui occupées en permanence.

Laurent Uberti (Acticall)

: " Nous avons l'idée d'ouvrir, à l'horizon mi-2003, un autre centre, toujours dans un rayon de 200 km autour de Paris et dans une petite ville."


En 2001, l'entreprise vise un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros, tablant sur une progression de 160 %. « Nous avons consulté une trentaine de collectivités locales, explique Laurent Uberti, P-dg d'Acticall. Avec l'idée d'ouvrir, à horizon mi-2003, un autre centre d'appels, toujours dans un rayon de 200 kilomètres autour de Paris et dans une petite ville. » L'objectif étant de ne pas s'éloigner trop de la Capitale, et de développer via les nouvelles technologies un tissu de sites exploitable en réseau virtuel, comme s'ils étaient regroupés en un même lieu. Ce, pour traiter, indifféremment sur un centre ou sur un autre les services dédiés aux clients de l'outsourcer, parmi lesquels Wanadoo (prise de commande et recouvrement), SNCF (études de marché), Gaz de France (télémarketing), Toyota (welcome call)... En 2000, Acticall a investi 2,13 millions d'euros (14 MF) dans la technologie. En faisant le choix de la province, Acticall confirme le mouvement général dessiné par les outsourcers en France, qui ne souhaitent plus se développer sur l'Ile-de-France où le bassin d'emploi n'est plus guère propice à la pérennité de leurs activités : saturation de l'offre, pénurie de la demande, course aux salaires, turn-over, mouvements sociaux... A Vervins, Acticall veut créer pour le début 2003 une centaine d'emplois. L'activité débutera en avril prochain avec trente personnes (65 au printemps). Le bâtiment dans lequel Acticall s'installe appartient à la municipalité. La société bénéficie de la PAT (prime à l'aménagement du territoire) et des subsides de la CCI de l'Aisne pour la formation des recrues. Au total, l'investissement de l'outsourcer ne devrait pas dépasser les 700 000 euros.

Muriel Jaouën

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Le magasin du centre commercial Saint-Lazare Paris a été sélectionné pour un pilote permettant à Undiz d'évaluer les bénéfices apportés par [...]