Recherche

Abovision capte les e-mails

Publié par le

Avec son nouveau service Abovision, Koba propose aux éditeurs de presse de désengorger leurs services client et de mieux fidéliser leurs abonnés. Tout en réalisant de sérieuses économies.

  • Imprimer


«L'originalité de notre offre, c'est que, pour la première fois, les abonnés d'un titre de presse peuvent accéder directement par le Web aux informations pratiques liées à leur abonnement. » Eric Foucher, directeur commercial du pôle gestion client de Koba, présente ainsi la nouvelle offre du logisticien essonnien, Abovision. Koba gère les abonnements de 300 titres de presse, pour le compte de quarante clients. Ce nouveau service qui leur est destiné, se propose de mettre en ligne, 24 heures sur 24, les informations liées à l'abonnement. Dernier numéro expédié, prochain envoi prévu, date de renouvellement de contrat, dernier règlement effectué, coordonnées téléphoniques et postales, toutes ces données seront accessibles aux abonnés, sur le site de l'éditeur, par simple reroutage vers le site de Koba, mis aux couleurs de l'éditeur. « Les relations avec les abonnés sont en général du traitement de réclamation, précise Eric Foucher. Les abonnés sont souvent des seniors, qui cherchent à être rassurés par des demandes de renseignements dont les réponses sont souvent évidentes.» Premier bénéfice de l'offre : le désengorgement du service client.

5 % des réabonnements d'ici un an


Mais Abovision permet également d'offrir de nombreux services annexes. L'abonné pourra modifier son adresse temporairement ou définitivement ; suspendre, là aussi temporairement ou définitivement, son abonnement ; payer par carte bancaire ou à réception de la facture par transaction sécurisée, mais également contacter la rédaction ou le service client par e-mail. Un relationnel par e-mail qui permettra de minimiser les coûts de relance. Car l'idée sous-jacente, c'est de capter les adresses e-mails des abonnés afin de les fidéliser. « Les bases de données abonnements sont souvent peu enrichies. Même le numéro de téléphone est souvent absent. La fidélisation se fait autour du produit, et non du client, ajoute Eric Foucher. En disposant des adresses e-mails, on peut accroître la fidélisation, en proposant des offres mieux ciblées. » Reste que le succès de ce service dépend du taux d'équipement des foyers. Sachant que la population senior est souvent peu utilisatrice d'Internet. Les objectifs sont encore modestes, mais chez Koba, on pense que, d'ici un an, 5 % des réabonnements se feront par le biais d'Abovision.

Olivier Brusset

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Pour aider les marques mieux interagir avec leur communaute Instagram lance deux nouveaux outils les insights et la publicite dans les stories [...]