Recherche

ADM : retour à la télévision

Publié par le

L'agence propose une prestation qui va de la conception du spot TV à la réception des appels, en passant par le plan média.

  • Imprimer


Après avoir laissé de côté ce média, Atelier du Merle revient à la télévision. « Pour une agence, c'est un métier difficile, technique. Après, il s'agit essentiellement d'un problème logistique : 60 % de la réussite d'un projet tient à la façon dont les appels sont réceptionnés. Et les call center ne prennent en moyenne qu'entre 45 et 65 % des appels, pour des prises de coordonnées », estime Sylvain Laur, directeur général de l'Atelier du Merle. Pour tenter de pallier ces inconvénients, l'agence a mis au point le système ADM Phone, un produit spécifiquement conçu pour la télévision. « Nous arrivons à collecter 100 % des appels et, avec notre système, l'agence reçoit les coordonnées des appelants 30 minutes plus tard », ajoute Sylvain Laur. Explication : le call center (un important centre d'appels parisien) saisit directement les adresses sur ordinateur et les envoie par satellite 30 minutes après à l'agence basée à Grasse. Parallèlement, le client reçoit les mêmes informations sur son ordinateur. L'agence nettoie ensuite les adresses et les redispatche vers des call center, qui eux se chargent de rappeler les prospects. En 7 mois d'exploitation, ADM a réalisé 6 à 7 campagnes différentes pour des clients tels que CGV (électronique), les laboratoires Gallimon, pour un antitabac (Cigasoft), pour un produit minceur (Dieti Week... L'agence conçoit le spot, s'occupe de la partie recommandation support (quelles chaînes de télévision et quels horaires choisir). Elle a notamment mis au point un système de plan média sur les chaînes du satellite (LCI, la chaîne Météo, RTL 9, TM...) avec, en chaîne test, la Cinquième. Elle peut prendre en charge également l'achat d'espace. « En moyenne dans nos campagnes, le coût d'acquisition prospect se situe entre 15 et 20 francs, et ne dépasse jamais 20 à 25 francs. Le mieux que nous ayons fait : 8 francs ! », s'exclame Sylvain Laur. Prochaines campagnes en préparation : un produit antirides (16 H), Dieti Week et un autre produit amincissant.

Sophie Mensior

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

La pépite française tombe dans le giron d'Altice qui ambitionne ainsi de développer son pôle publicité et d'imposer la publicité adressée en [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Invité, le 20 mars, à Shoptalk Las Vegas 2017, Uri Minkoff, cofondateur de la marque de vêtements et d'accessoires Rebecca Minkoff, a détaillé [...]

Quelles sont les pratiques d'achat des générations Z?

Quelles sont les pratiques d'achat des générations Z?

Quelles sont les pratiques d'achat des générations Z?

Acheter par commande vocale, recevoir des abonnements ciblés et bénéficier de réapprovisionnements automatique. Tels sont, en substance, trois [...]