Recherche
Se connecter

800 000 associations en un fichier

Publié par le

Première en France : l'Européenne de Données commercialise le fichier des associations recensées au Journal Officiel. 300 critères d'activité et une remise à jour hebdomadaire.

  • Imprimer


L'Européenne de Données vient d'acquérir auprès du Journal Officiel une licence d'exploitation des adresses d'associations. Ce qui l'autorise à constituer et commercialiser un fichier des associations. Une première en France, où même les préfectures ne sont pas en possession d'une telle source d'information. Les services préfectoraux figurent d'ailleurs parmi les cibles privilégiées de l'Européenne de Données dans la commercialisation de cette offre. Au total, 800 000 adresses récoltées à partir du Bulletin des associations et des fondations d'entreprises du Journal Officiel sur la base de 13 années de parution (de 1989 à 2001). « Nous allons travailler sur les périodes précédentes. Je pense que l'on peut rassembler un potentiel d'un million d'adresses », avance Eric O'Quin, directeur du service marketing direct de l'Européenne de Données. Les mises à jour (créations, modifications, dissolutions) sont intégrées dans le fichier chaque semaine. Ces adresses ne sont pas nominatives. Elles ne délivrent pas d'informations sur les numéros de téléphone, les fax, les adresses e-mails ou les sites web des associations. Chaque fiche comporte le titre de l'association, l'adresse, l'activité, la date de parution et la date de création. Mais, à partir de ces simples données, les critères de sélection sont assez intéressants. Il est possible de segmenter à partir de la zone géographique (région, département, code postal), de la date de création et de l'activité. Et, en l'occurrence, si le Journal Officiel propose une sélection sur 16 grandes rubriques déclarées (social, culturel, sport...), l'Européenne de Données permet l'accès, grâce à une analyse sémantique, à 300 sous-segmentations d'activité. Tarifs proposés : entre 0,20 et 0,25 euro selon les quantités à la location, entre 0,48 et 0,60 euro à l'achat. Frais informatiques : 150 euros. Minimum de facturation : 1 800 euros. Parallèlement, trois mois après Kompass, l'Européenne de Données lance son offre de fichiers d'adresses e-mails. Les données ne sont accessibles qu'à la location : 0,27 euro pour les e-mails nominatifs, 0,22 euro pour les e-mails génériques (ne comportant que le nom de la société ou du service). Frais informatiques : 150 euros. Minimum de facturation : 800 euros.

Muriel Jaouën

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens
Média
JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens

JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens

Par Clément Fages

JCDecaux va déployer une centaine d'écrans digitaux dans les vitrines parisiennes de Monoprix. L'afficheur dispose ainsi pour la première fois [...]

20 Minutes prend le virage du Digital First
Média
20 Minutes prend le virage du Digital First

20 Minutes prend le virage du Digital First

Par Laurence Moisdon

Lors de sa présentation annuelle, à Paris, le quotidien 20 Minutes a dévoilé le 24 mai 2018, sa stratégie éditoriale et commerciale : investissement [...]

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie
Média
RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

Par Laurence Moisdon

RTL AdConnect annonce deux partenariats avec Orbimedia et Comkeys, basées respectivement au Japon et en Chine. Des signatures qui montrent une [...]