Recherche

3 QUESTIONS APHILIPPE NICARD, VICE-PRESIDENT DE LA COMMISSION E-MARKETING DU SNCD ET DIRECTEUR FRANCE D'EPSILON INTERNATIONAL

Publié par le

Comment se porte l'e-mail marketing?

Malgré certaines prédictions plutôt pessimistes, l'e-mail marketing n'a jamais été autant en forme et son avenir assuré. Les réseaux sociaux ne le rendent pas caduc, loin de là. Certaines communications auront toujours besoin d'être moins instantanées. Plusieurs études du SNCD montrent que plus de la moitié des consommateurs gardent, souvent ou parfois, des e-mails dont l'offre leur paraît intéressante. L'intérêt de Google, fin 2010, pour la société Groupon, dont l'activité repose sur des communications exclusivement par e-mails, tend aussi à montrer qu'il a encore de beaux jours devant lui.

Quelles sont ses grandes évolutions?

Le nombre d'e-mails envoyés continue d'augmenter: 107 milliards dans le monde en 2010, soit une progression de 20 % par rapport à 2009. Mais le nombre de spams également: ils représentent presque 90 % du volume.

Les fournisseurs d'accès Internet (FAI) américains basent dorénavant le filtrage anti-spams sur le degré d'engagement (ouvertures, clics) des destinataires vis-à-vis de leurs e-mails. De fait, les annonceurs ne peuvent plus considérer le consentement (opt-in) comme un sésame suffisant pour que leurs e-mails arrivent à destination. De son côté, le nouveau système de messagerie Facebook met le filtrage anti-spams entre les mains des individus et de leur réseau. Il devient donc crucial aujourd'hui de créer des interactions à forte valeur ajoutée pour retenir l'attention, engager et fidéliser ses clients et prospects, et cela à 360° sur tous les canaux disponibles (e-mail, SMS, réseaux sociaux, etc.) et en fonction de leurs desiderata, pour leur laisser le contrôle. Loin de s'opposer, réseaux sociaux et e-mailing, utilisés conjointement, permettront d'optimiser les résultats. Les routeurs d'e-mails vont être amenés à naturellement intégrer le community management dans leurs services.

De quelles manières le SNCD et la Commission e-marketing peuvent-ils accompagner leurs membres?

Philippe Nicard, vice-président de la Commission e-marketing du SNCD et directeur France d'Epsilon International.

Philippe Nicard, vice-président de la Commission e-marketing du SNCD et directeur France d'Epsilon International.

La Commission reste vigilante sur toutes ces questions et s'efforce d'accompagner concrètement ses adhérents dans ces changements. Il existe, par exemple, un atelier e-router dont la mission consiste à développer des relations entre les routeurs du SNCD et les FAI. Des réunions de rencontres régulières permettent d'améliorer significativement la compréhension respective des contraintes et objectifs de chacun.

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet, director EMEA audience advertising & programmatic chez Yahoo, livre 5 conseils aux marketers pour s'assurer que leurs campagnes [...]