Recherche

20 minutes joue la carte de l'interactivité avec Meetic

Publié par le

En exploitant la rencontre en ligne, le quotidien gratuit compte développer des synergies Web-papier-lectorat

  • Imprimer


«20 minutes a un vrai besoin de développer sa relation avec le lectorat », avoue Augustin Vexiau, responsable des activités multimédia du quotidien gratuit. Or, lorsque l'on diffuse 450 000 exemplaires qui touchent 1 360 000 lecteurs par jour, maîtriser la connaissance de son cœur de cible n'est pas chose aisée. D'où l'idée de mettre à contribution le Web, média de l'interactivité par excellence, et de faire jouer les synergies entre les différents supports éditoriaux du groupe de presse qui, huit mois auparavant, avait lancé son site internet éponyme. L'objectif étant aussi de renforcer la notoriété de la marque, 20 minutes opte pour la mise en place d'un service interactif, la rencontre en ligne. Il doit permettre aux lecteurs de communiquer entre eux au sein d'un cercle vertueux où les deux supports, le site et le journal, font office de relais. Pour en assurer le succès, 20 minutes capitalise sur la puissance du numéro un de la rencontre en ligne, Meetic (2,7 millions d'inscrits à son service). Le partenariat prévoit un accès personnalisé au site Meetic, cobrandé aux couleurs des deux entités, à partir du portail 20 minutes. Via cette nouvelle chaîne, les lecteurs du journal ont la possibilité de se rencontrer, mais aussi de rejoindre la communauté des 15 000 nouveaux membres qui s'inscrivent, chaque jour, sur meetic.fr. Pour amorcer la pompe, 20 minutes envisage plusieurs animations telles des mini-questionnaires hebdomadaires liés à la marque. Sur un ton décalé, le site proposera aux nouveaux entrants de raconter, par exemple, “mes 20 minutes de gloire”, “mes 20 minutes de honte”, etc. Une fois inscrits, les membres ayant répondu auront alors la possibilité de voir leur tête figurer sur le journal papier, dans un espace prévu à cet effet. « Le meilleur moyen de leur donner la parole et de déclencher les synergies on - off line, c'est encore de leur fournir un produit sympathique, branché et dynamique, bref, en phase avec notre lectorat », précise Augustin Vexiau. Lancé début septembre, le service aurait déjà capté 250 inscrits en une semaine. Un bon départ, même si la combinaison reste à valider.

Nathalie Carmeni

Calendrier de l'Avent du marketer: mobilegeddon (J-15)

Calendrier de l'Avent du marketer: mobilegeddon (J-15)

Calendrier de l'Avent du marketer: mobilegeddon (J-15) Calendrier de l'Avent du marketer: mobilegeddon (J-15)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

71% des consommateurs américains souhaitent être capables de résoudre par leurs propres moyens, les problèmes relatifs à une commande, plutôt [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]