Recherche

10 MdEuros dépensés sur le Net en six mois

Publié par le

Si le commerce de détail n'a progressé que de 0,5% au 1er semestre 2008, l'e-commerce enregistre, lui, un score de 30%. La Toile séduit toujours autant les consommateurs qui affichent une confiance de plus en plus solide dans ce canal aux multiples avantages.

  • Imprimer

@ MédiamétrieZ/NetRatings - Catégories créées spécialement pour la Fevad - Panel France - Domicile et/ou lieu de travail - Moyenne Mensuelle des mois d'avril, mai et juin 2008 - Copyright Médiamétrie//NetRatings - Tous droits réservés.

C'est dans les locaux de Vente-privée.com, acteur majeur de l'e-commerce, que la Fevad a présenté les résultats semestriels du traditionnel baromètre de la profession. Et ce dernier est au beau fixe. La preuve par les chiffres. En six mois, le chiffre d'affaires réalisé par les cybermarchands français équivaut à celui de l'année 2006. Autant dire que le 1er semestre 2008 est un bon millésime, comme le confirme Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Ainsi, le montant total des ventes en ligne s'élève à 10 MdEuros, en hausse de 30% (contre 7,7 MdEuros pour le 1er semestre 2007). Les prévisions fixées à 31 MdEuros en 2010 restent donc d'actualité. Le montant moyen de la transaction s'établit désormais à 94 euros, stable sur l'année. Pas moins de 43000 sites, contre 29000 il y a un an (un site e-commerce se crée toutes les heures en France) se partagent les parts du gâteau, avec une prédominance pour les sites leaders du panel iCE 30 (regroupant les 34 sites réalisant les plus gros pourcentages du CA de l'e-commerce). Ce sont les sites de ventes aux professionnels qui enregistrent les plus belles performances, avec un taux de croissance de 31%. Pour sa part, Médiamétriea analysé l'audience des sites. Le nombre de cyberacheteurs a progressé de 11% au 2e trimestre 2008. Ainsi, plus de 21 millions de personnes se sont déjà connectées sur la Toile et ont acheté en ligne. Qui sont ces adeptes de l'achat à distance? «L'étude montre que l'achat en ligne a très fortement progressé chez les retraités (+ 39%) et chez les CSP- (+ 32%), ce qui prouve que la fracture sociale et générationnelle se réduit en matière d'e-commerce», indique Marc Lolivier. A cela s'ajoute un taux de confiance toujours plus fort (63,7%). Cette édition du baromètre portait sur le secteur Textile- Mode. Les sites s'y afférant ont vu leur audience progresser de 19% en un an. «Les acteurs majeurs de l'e-textile sont aussi bien des acteurs traditionnels de la VPC ou en magasin que des pure players», précise Bertrand Krug, directeur des études Médiamétrie/NetRatings. Comme en témoigne le trio de tête issu du Top 10 de l'audience au 2e trimestre 2008: La Redoute, Vente- privee.com et 3 Suisses.

Marie-Juliette LEVIN

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

L'agence Isobar s'attaque à la vente en ligne à travers sa nouvelle plateforme "Brand Commerce", qui propose un service complet, rassemblant [...]

Le commerce unifié: nouveau Graal des retailers

Le commerce unifié: nouveau Graal des retailers

Le commerce unifié: nouveau Graal des retailers

The customer is the channel ! Il ne faut plus parler d'omnicanal mais de commerce unifié. Web, mobile, point de vente... l'expérience d'achat [...]

[NRF16] Quand Colin Powell se fait gourou du commerce

[NRF16] Quand Colin Powell se fait gourou du commerce

[NRF16] Quand Colin Powell se fait gourou du commerce

Parmi les intervenants les plus attendus de cette édition 2016 du Big Retail Show de la NRF, le général Colin Powell a galvanisé les acteurs [...]