Recherche

Techniques d'impression : une démarche pour optimiser sa personnalisation

Publié par le

Comment opérer le bon choix, celui qui permettra de minimiser les coûts et de maximiser les rendements ? Les conseils avisés de Francis Bodin.

  • Imprimer


Personnaliser un document de marketing direct est devenu, a priori, une banalité pour beaucoup d'entre nous. Mais nous posons-nous les bonnes questions pour minimiser les coûts et maximiser les rendements ? La palette des technologies offertes est large. Alors comment faire un choix entre le jet d'encre, le laser feuille, le laser continu, le laser paravents ou le numérique ? La fiabilité et la qualité des équipements sont parvenues à ce jour à un niveau tel que ces critères doivent être écartés. Alors, comment opérer son choix ? Quatre critères de réflexion paraissent déterminants. - Le produit fini : Comment se présente-t-il ? Son format est-t-il compatible avec la technologie envisagée ? Quelle qualité de support papier est prévue ? Quel grammage est privilégié ? Comporte-t-il des “accélérateurs” (étiquettes auto-adhésives, contre-collage, cartes plastiques, objets divers) ? Peut-on le généraliser dans sa forme actuelle au meilleur coût ? - La quantité à personnaliser : Combien ai-je d'adresses dans ma cible à personnaliser (2 000, 50 000 ou 1 million) ? Combien de fichiers composent ma cible totale ? Seront-ils disponibles à la même date ? - Les variables à personnaliser : Un code ? Un bloc adresse ? Des croisements de tableaux dynamiques ? Des images ? Quelle qualité de personnalisation est attendue par ma cible ? - Le délai de réalisation de l'action : les matériels et les technologies ne produisent pas tous à la même vitesse (de quelques pages à plusieurs dizaines de milliers par heure). Il est bien difficile de répondre avec certitude à une interrogation, sans connaître l'ensemble des paramètres. Exemple : quel type de technologie employer pour personnaliser un “code” sur un million d'exemplaires ? A priori, la meilleure réponse est le jet d'encre. Mais avons-nous tenu compte de la qualité du papier ? De la qualité de la personnalisation ? Ou du nombre de lots et des dates de réception des fichiers de ces différents lots ? La meilleure option n'est que la résultante de la connaissance d'un certain nombre de paramètres.

Savoir Faire


Pour optimiser sa personnalisation, il faut prendre en compte un ensemble de paramètres incontournables.

Cahier réalisé par Geneviève Hermann

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Article écrit par Espace Direct

Espace Direct

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Le Data Driven Marketing est un outil formidable pour renforcer votre connaissance client et développer votre business. Mais ses nombreuses [...]

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

La 64e édition du Festival International de la Créativité s'est clôturée ce samedi 24 juin 2017. Sur les 41.170 travaux publicitaires en compétition, [...]

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

Pour Hervé Sevestre, directeur marketing du portail d'infomédiation Easy voyage, la délivrabilité est une équation avec toujours de nouvelles [...]