Recherche

Solutions de crédit pour envies de maison

Publié par le

Pour le lancement de son nouvel espace Cofinoga, au sein du magasin Lafayette Maison, l'organisme de crédit a joué sur un graphisme très “tendance”.

  • Imprimer


L'agence Il était une marque a été chargée de réaliser le mailing Cofinoga qui annonçait l'ouverture, au sein du magasin Lafayette Maison, d'une agence de cet organisme de crédit, dédié aux clients de ce magasin de décoration et d'art de vivre. Il était une marque devait répondre à un double pari : d'abord, faire exister l'espace cartes et finances Cofinoga tout en préservant son intégration aux valeurs et aux codes véhiculés par Lafayette Maison. Ensuite, présenter des offres de crédit simples, dont l'intérêt économique génère du trafic vers ce nouvel espace. Pour Florence Mauroy, responsable de la communication client de la business unit Cofinoga du magasin Lafayette Maison, le choix de l'agence Il était une marque, contre les trois autres agences short-listées, s'explique par : « la clarté du message proposé, l'identification immédiate de la marque Cofinoga, malgré une mise en scène liée au thème de la décoration d'intérieur, et une proximité avec le client. » Outre une lettre de présentation, ce mailing comprenait un dépliant qui valorisait les solutions financières ainsi qu'un carton d'invitation. « Sur présentation de cette invitation, nos clients recevaient un seau en zinc contenant des graines de basilic et de tomates cerises », raconte Alain Murcia, l'un des fondateurs d'Il était une marque. 60 000 exemplaires ont été envoyés en deux vagues, décalées d'une semaine chacune entre les deux dépôts Poste, de façon à ne pas saturer les conseillers Cofinoga. Ses destinataires étaient tous possesseurs d'une carte de crédit Cofinoga. Ils ont également été sélectionnés en fonction de leur lieu d'habitation, l'Ile-de-France, et de leur intérêt pour la décoration d'intérieur. Le mailing joue sur des tendances graphiques très modes : « Les couleurs sélectionnées appartiennent à l'univers des cahiers de tendances de cet été. De même que la présentation graphique - notamment ses pastilles rondes qui jalonnent le dépliant - reprennent des codes présents dans les magazines d'art de vivre », fait valoir Alain Murcia. Le concept développé, “Qu'est-ce qui se passe derrière vos envies de maison ?”, met en avant des solutions de crédit volontairement simplifiées. Les crédits à la consommation ont, ici, en effet, été scindés en deux parties en fonction du montant de l'emprunt souhaité (de 1 500 à 9 000 E ou de 9 001 à 15 000 E) avec, pour chacune de ces tranches, un taux fixe de 6,9 % ou de 5,9 %. Une façon de faire de la décoration un art de consommer !

Muriel Rozelier

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

La maison de couture française vient d'ouvrir une double boutique éphémère située dans le quartier parisien du Marais, qui accueillera le public [...]

Bel s'apprête à engloutir le groupe MOM

Bel s'apprête à engloutir le groupe MOM

Bel s'apprête à engloutir le groupe MOM

La maison-mère de La Vache Qui Rit a entamé une procédure d'acquisition en vue de devenir le leader du snacking en portion en France.

La Maison de Valérie s'équipe d'une carte privative

La Maison de Valérie s'équipe d'une carte privative

La Maison de Valérie s'équipe d'une carte privative

L'enseigne d'équipement de la maison a lancé, avec Finaref, sa carte de crédit privative en janvier avec l'ambition d'améliorer la fidélisation [...]