Recherche

« Internet est un formidable canal de notoriété pour une marque »

Publié par le

Nommé directeur de MSN France en novembre 2001, poursuivant ainsi une riche expérience du monde des médias interactifs, Grégory Salinger veut ancrer le portail de Microsoft au coeur de la vie quotidienne des Français.

  • Imprimer

Quel constat avez-vous fait lors de votre arrivée à la tête de MSN France ?


Déjà que MSN se porte très bien. Alors que les acteurs du Net viennent de connaître la pire année de leur courte existence, nous avons enregistré une croissance de 65 % de l'audience du portail sur l'ensemble de l'année 2001. Nous sommes une entreprise dynamique et j'estime que MSN est l'un des portails qui a le mieux compris l'utilisateur final et ses besoins.

Cette croissance miraculeuse comment l'expliquez-vous?


Elle n'a rien de miraculeuse justement. MSN est présent sur tous les services qui améliorent le quotidien des internautes. Notre positionnement est adapté à la demande des utilisateurs de l'Internet. Notre démarche ne va pas révolutionner le monde, mais elle s'inscrit dans la vie de tous les jours des gens. A travers la messagerie, la recherche d'information et de produits, les loisirs, etc. Tout cela résulte d'une vision très "Microsoftienne" du business : il existe des besoins multiples et nous développons des produits pour les combler. Tout simplement. De gros efforts ont d'ailleurs été accomplis pour installer la nouvelle interface lancée en octobre 2001 au coeur de ce projet.

Dans un contexte aussi incertain, quelles sont vos ambitions ?


Nous allons poursuivre sur les acquis de MSN. Nous sommes aujourd'hui le deuxième moteur de recherche en France derrière Wanadoo. Et nous devons poursuivre le développement de l'audience en créant de nouveaux services et de nouvelles chaînes, avec comme ligne de conduite la nécessité d'accentuer la proximité avec les internautes. L'avenir du portail passe, entre autres, par le développement de services accessibles sur téléphone mobile ou sur PDA.

Msn.fr suivra-t-il la tendance qui consiste à faire payer son contenu ?


La problématique du contenu payant ne date pas d'hier. On peut, et il vaut mieux, concilier les deux bien évidemment, car il a été prouvé que le tout payant n'est pas la meilleure solution au même titre que le tout gratuit, pour assurer la pérennité d'un portail. Mais je pars du principe qu'il est tout à fait normal pour un portail de faire payer un service à valeur ajoutée, cela fait partie d'une logique de rentabilité et d'une politique de fidélisation des internautes. Cette tendance n'est que l'évolution naturelle de l'Internet. Du libre accès à une information générale, nous passons au paiement d'un service spécifique.

Avec son programme Advantage Marketing, MSN s'est engagé à donner aux annonceurs des outils d'exploitation du potentiel de l'Internet. Pouvez-vous nous dire comment ?


Les annonceurs sont aujourd'hui confrontés à différentes problématiques. Il leur faut recruter de nouveaux clients, tout en fidélisant les acquis, et accroître leur notoriété. A travers le programme Advantage Marketing, nous développons des services spécifiques au digital marketing en adéquation avec les besoins des annonceurs. 3,05 millions d'euros (20 MdF) ont été investis dans ce programme et nous avons doublé l'effectif de notre force de vente pour le faire passer à 20 personnes, en leur attribuant une mission de conseil auprès de leurs clients, en plus de leur démarche commerciale. Pour faciliter le recrutement, nous devons continuer à développer notre propre audience, de la façon la plus qualitative possible. Pour cela, nous nous dirigeons de plus en plus vers la personnalisation des contenus et des messages publicitaires. Je suis convaincu qu'Internet est un formidable canal de notoriété pour une marque.

Avec votre expérience du e-commerce sur Château on line, quel regard portez-vous sur le marché français ?


Le e-commerce en France a été massacré alors que la plupart des acteurs du marché étaient au milieu du gué. Le couperet financier est tombé sur tout le monde au même moment, sans qu'aucun n'ait pu imposer son business model. Aux Etats-Unis aujourd'hui, les succès d'eBay ou d'Amazon, pour ne citer qu'eux, sont là pour rassurer les investisseurs. En France, le marché n'a pas su laisser le temps aux meilleurs de convaincre, et nous sommes obligés de repartir de la base. Il va donc falloir se montrer patient.

MSN France


- Année de création : mai 1996. - Audience : deuxième site portail français, 7 millions de visiteurs uniques par mois (source : Jupiter MMXI janvier 2002). - 174 millions de pages vues par mois. - 200 annonceurs en 2001. - 600 000 utilisateurs par jour.

Tanguy Leclerc

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Plus d'un mois après l'annonce de sa démission de Publicis Media France, Sébastient Danet est nommé chairman d'IPG Mediabrands France.

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

70 ans... et toujours aussi moderne : la marque Delsey, référence mondiale de l'univers du voyage, a ouvert en novembre 2016 sa première boutique [...]

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

200 minutes, 200 sms/mms et 200 mo d'Internet pour 2 euros, c'est avec cette offre simple et compétitive que Cdiscount lance son offensive sur [...]