Recherche

Nolife

  • Imprimer
Expression anglo-saxonne utilisée pour désigner les individus dont le temps passé à des activités professionnelles et/ou personnelles est supérieur à celui passé en interaction avec d’autres personnes. Si l’expression a été popularisée avec l’essor des jeux vidéo et le développement d’une population de joueurs passionnés, « hardcore gamer », passant plusieurs heures par jours à jouer, elle a trouvé un second souffle dans les années 2000, avec le développement des univers virtuels tels que Second Life. Nolife désignait alors les personnes coupées en quelque sorte du monde extérieur et qui passaient plus de 12 heures par jour dans ces univers dématérialisés au travers d’un avatar, plutôt que dans la « vraie » vie.
Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Article écrit par Sarbacane Software

Sarbacane Software

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne? Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

On en parle beaucoup ces derniers temps, le marketing d'influence se voit comme une nouvelle façon d'aborder les stratégies de communication. [...]

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comprendre le comportement du consommateur est une tâche vaste et complexe, mais avec le bon mix de recherches vous pouvez mieux comprendre [...]

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M, le spécialiste de la publicité ciblée sur mobile, met la main pour un montant non dévoilé sur Netadge, une DSP mar. Stanislas Coignard, [...]

Saga #InboundMarketing : Fondements

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Fondements

Saga #InboundMarketing : Fondements

Le comportement des consommateurs a changé ! Ils ne sont plus réceptifs aux stratégies marketing traditionnelles. Un phénomène qui s’explique [...]