Recherche

NLE

  • Imprimer
Élément d’analyse de l’estime de soi faisant qu’un individu a tendance à favoriser les lettres de son nom (et éventuellement de son prénom) dans ses choix. Les tout premiers travaux de Jozef Nuttin (1985) ont été confirmés depuis, y compris dans d’autres alphabets que l’alphabet latin. L’explication souvent donnée au phénomène est la recherche de cohérence et de paix intérieure, a fortiori dans les situations d’inconfort ou de danger perçu. Cette préférence est très rarement consciente, mais il n’en demeure pas moins qu’elle influence notamment les attitudes et les comportements des individus. Eva Delacroix et Philippe Merigot précisent que : « Si l’influence du NLE semble difficile à exploiter sur des produits de grande consommation, pour lesquels on ne peut proposer une adaptation de la marque au nom des consommateurs, il n’en reste pas moins que le NLE peut être avantageusement utilisé dans une optique relationnelle. Grâce à ses bases de données, une entreprise pourrait proposer une série limitée ou customisée à partir des lettres des noms de ses consommateurs. Mais c’est surtout sur les interactions interpersonnelles que l’intérêt du NLE pourrait être le plus important. »
Twitter, caisse de résonance de la télévision

Twitter, caisse de résonance de la télévision

Twitter, caisse de résonance de la télévision Twitter, caisse de résonance de la télévision

A l'occasion du Printemps des Etudes, Twitter et Iligo se sont vus remettre le Trophée de l'Etude de l'Année. Rencontre avec David Sourenian, [...]

Qui sont les shoppers en 2017 ?

Qui sont les shoppers en 2017 ?

Qui sont les shoppers en 2017 ?

Rakuten Marketing, spécialiste du reciblage publicitaire personnalisé, a mené une étude pour décrypter les profils des acheteurs modernes.

Comment déployer une stratégie marketing "data driven"?

Comment déployer une stratégie marketing "data driven"?

Comment déployer une stratégie marketing "data driven"?

En 2017, la question est sur toutes les lèvres : comment sortir la tête de l'eau/de l'océan de data auquel les marques sont désormais confronté [...]