Recherche

NIH (facteur ou syndrome)

  • Imprimer
Traduction littérale : « Pas inventé(e) ici ». Le principe repose sur le fait que les consommateurs se montrent parfois méfiants envers toute innovation, tout produit, toute idée en provenance de l’étranger. Ce syndrome a souvent été avancé par David Ogilvy – fondateur de l’agence de communication publicitaire du même nom – comme étant un facteur engendrant un risque conséquent quant au succès d’un nouveau produit. Attention, le facteur NIH connaît un homonyme développé à dessein par d’autres publicitaires – comme l’agence J. Walter Thompson – qui s’efforcent de le traduire par « Now Improved Here »/« Maintenant perfectionné(e) ici. » Son interprétation alimente ainsi le vieux débat sur les mérites de la « globalisation » des marchés.
Comment entretenir un panel d'études ?

Comment entretenir un panel d'études ?

Comment entretenir un panel d'études ?

Déterminant dans la qualité d'une étude, le panel est difficile tant à constituer qu'à pérenniser. Médiamétrie livre quelques bonnes pratiques [...]

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Mardi 6 décembre, emarketing.fr et IBM ont organisé, à Paris, une matinée consacrée aux tendances du marketing digital. Parmi elles, la dark [...]

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

La maison de couture française vient d'ouvrir une double boutique éphémère située dans le quartier parisien du Marais, qui accueillera le public [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: licorne (J-19)

Calendrier de l'Avent du marketer: licorne (J-19)

Calendrier de l'Avent du marketer: licorne (J-19)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]