Échelle de mesure du matérialisme

  • Imprimer
Échelle proposée en 1984 (et révisée en 1985) par Russell Belk. Elle permet une analyse de l’attachement d’un individu à la possession matérielle et utilise pour cela 24 affirmations pour mesurer trois traits (le désir de posséder, l’absence de générosité et l’envie). Chaque item est mesuré sur une échelle de Likert en cinq points. Une autre échelle a été proposée en 1987 par Marsha Richins (Materialism measure scale, Richins scale). Elle permet d’analyser le matérialisme dont peut faire preuve un individu. Elle utilise 6 items mesurés sur des échelles de Likert en sept points.

Définitions sur le même sujet

Échelle PSI

Échelle PSI

Échelle CSI

Échelle CSI

La rédaction vous recommande

Comment fidéliser ses clients grâce à l'intelligence artificielle ?
Comment fidéliser ses clients grâce à l'intelligence artificielle ?

Comment fidéliser ses clients grâce à l'intelligence artificielle ?

Par Bérangère Gloaguen, directrice marketing France de Marketo

Les consommateurs sont de plus en plus difficiles fideliser Meme si les Francais declarent preferer que les marques utilisent leurs informations [...]

Les 10 idées marketing (15-19 janvier 2018)
Les 10 idées marketing (15-19 janvier 2018)

Les 10 idées marketing (15-19 janvier 2018)

Par La rédaction

Au programme des 10 idees marketing cette semaine Lego fait les yeux doux aux enfants chinois Lactalis et son idee de la transparence le durcissement [...]

Comment marketing et achats peuvent-ils bien collaborer?
Comment marketing et achats peuvent-ils bien collaborer?

Comment marketing et achats peuvent-ils bien collaborer?

Par Eve Mennesson

Les relations entre les directions marketing et les achats ne sont pas toujours efficaces ni meme harmonieuses Or les deux services ont tout [...]