Recherche

Échelle de mesure du matérialisme

  • Imprimer
Échelle proposée en 1984 (et révisée en 1985) par Russell Belk. Elle permet une analyse de l’attachement d’un individu à la possession matérielle et utilise pour cela 24 affirmations pour mesurer trois traits (le désir de posséder, l’absence de générosité et l’envie). Chaque item est mesuré sur une échelle de Likert en cinq points. Une autre échelle a été proposée en 1987 par Marsha Richins (Materialism measure scale, Richins scale). Elle permet d’analyser le matérialisme dont peut faire preuve un individu. Elle utilise 6 items mesurés sur des échelles de Likert en sept points.
Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ? Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]