Échelle de la vanité

  • Imprimer
Échelle proposée en 1995 par Richard Netemeyer, Scott Burton et Donald Lichtenstein. Elle permet d’analyser les quatre aspects de la vanité définis par les auteurs : 1) intérêt personnel excessif pour l’apparence physique (5 items), 2) une perception positive (peut-être surdimensionnée) de l’apparence physique (6 items), 3) un intérêt excessif pour les accomplissements personnels (5 items), et 4) une perception positive (peut-être surdimensionnée) pour les accomplissements personnels (5 items).

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Comment fidéliser ses clients grâce à l'intelligence artificielle ?
Comment fidéliser ses clients grâce à l'intelligence artificielle ?

Comment fidéliser ses clients grâce à l'intelligence artificielle ?

Par Bérangère Gloaguen, directrice marketing France de Marketo

Les consommateurs sont de plus en plus difficiles fideliser Meme si les Francais declarent preferer que les marques utilisent leurs informations [...]

Les 4 commandements du RGPD
Les 4 commandements du RGPD

Les 4 commandements du RGPD

Par Floriane Salgues

Ce est plus une surprise le RGPD entrera en vigueur le 25 mai 2018 et impose aux marques de suivre plusieurs commandements pour etre jugees [...]

Data+Business=Duo indissociable
Data+Business=Duo indissociable

Data+Business=Duo indissociable

Par Kompass

Accessibles toutes les entreprises les donnees ouvrent de nouveaux horizons pour ameliorer votre performance et vos resultats Ce precieux carburant [...]