Recherche

e-commerce

  • Imprimer
Activité commerciale conduite via le réseau Internet (le plus souvent sur le Web). Support de cette activité, le point de vente électronique (e-shop ou e-store) est constitué le plus souvent par un site Web, dans les pages duquel est présentée une offre commerciale à destination d’une cible professionnelle et/ou du grand public. Cette forme de commerce, dématérialisée quant à la présentation de l’offre, s’est essentiellement développée à partir de la première moitié des années 1990, après la création et le déploiement du World Wide Web par Tim Berners-Lee et Roger Cailliau en 1990. Les commerçants n’ayant qu’une activité online, autrement dit ne possédant pas de point de vente physique (face-toface sales), sont appelés « pure players » ou « clicks », alors que ceux qui sont présents sur la Toile et qui disposent en parallèle de points de vente physiques sont nommés « clicks and mortar » ; allusion aux « bricks and mortar » qui désignent les commerçants dont l’activité n’est pas présente sur le Web. Historiquement, le e-commerce n’a pas attendu l’avènement du Web pour exister. Dès que des réseaux télématiques à usage commercial ont pu être établis, des échanges d’informations (techniques, commerciales ou financières) ont eu lieu entre des commerçants et leurs parties prenantes professionnelles, dès la seconde partie des années 1970. On rencontre parfois l’expression péjorative « couch-commerce » association des mots anglais « couch » (canapé) et « commerce » (commerce) symbolisant le fait que le consommateur shopper fait parfois ses courses assis confortablement chez lui en parcourant les catalogues et les boutiques sans bouger (couch browsing).