Recherche
Se connecter

Vente à prix coûtant

  • Imprimer
Vente à un prix atteignant la limite du prix de vente à perte et qui n’est par conséquent pas censé procurer de profits à l’entreprise. La circulaire du 10 janvier 1978 relative aux relations commerciales entre entreprises précise que : « Le prix coûtant doit s’entendre comme étant le prix d’achat, déduction faite de l’ensemble des remises consenties par le fournisseur et connues au moment de la facturation, majoré de la taxe à la valeur ajoutée et éventuellement du coût du transport. » Dans la plupart des cas, elle est utilisée pour un produit d’appel. Son utilisation est très réglementée dès lors que le distributeur utilisateur ne peut vendre au-dessous du prix d’achat effectif au risque de tomber sous le coût de la revente à perte ; mais si le produit concerné a fait l’objet d’une campagne de communication en ce sens, le distributeur ne peut pas non plus le vendre au-dessus de ce prix d’achat effectif, au risque de tomber sous le coup de la publicité mensongère.

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]