Recherche

Traitement préattentif (Théorie du)

  • Imprimer
Si Ronald Kinchla décrit le traitement pré-attentif en 1992 comme un « traitement automatique » pour lequel l’individu ne prête pas attention, la théorie proposée par Chris Janiszewski en 1993 avance l’idée que l’exposition à une marque ou à l’emballage d’un produit peut influencer favorablement l’attitude du consommateur à leur égard, quand bien même ledit consommateur n’est pas en mesure de se souvenir du contact initial. Le phénomène d’exposition simple entraîne un souvenir lorsque le contact initial au nom de marque ou à l’emballage était accidentel, ou en tout cas dénué de toute intention promotionnelle. C’est la conséquence de ce que Chris Janiszewski nomme le traitement préattentif.
La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]