Recherche

Top-of-mind

  • Imprimer
Lors d’une étude sur la notoriété d’une marque ou d’un produit, le top-of-mind est le premier nom cité spontanément par le répondant. « Si la mémorisation et la notoriété “top-of-mind” constituent des indicateurs pertinents des connaissances des consommateurs, en général les annonceurs s’intéressent essentiellement à la manière dont les messages publicitaires influent sur les dispositions des consommateurs à l’égard de leur marque », observent Brian Sternthal et Angela Lee. D’ailleurs, bien que très souvent médiatisé par la presse grand public, l’intérêt du top-ofmind est souvent relativisé par les chercheurs spécialistes de la variable marque. Ainsi, Philippe Jourdan explique que : « Certains auteurs considèrent que cette dimension perceptive forme une composante à part entière du capital de la marque (Aaker, 1991 ; Keller, 1993). Pour notre part, nous estimons que le score “top-of-mind” n’est au mieux qu’une mesure imparfaite du construit de capital marque dont il ne reflète qu’un aspect réducteur. »
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]