Supply chain

Chaîne d'approvisionnement. Ensemble des intervenants de la chaîne logistique allant des producteurs de matières premières jusqu'au consommateur final, en passant par tous les intermédiaires éventuels (transformateurs, grossistes, transporteurs, distributeurs…). « La supply chain ou chaîne logistique peut-être assimilée à un modèle séquentiel d'activités organisé autour d'un réseau d'entreprises dont le but est de mettre un produit ou un service à la disposition du client dans des conditions optimales en termes de quantité, de date, de lieu… Ce réseau regroupe des organisations se trouvant à l'amont et à l'aval du processus productif. Elles partagent un objectif commun, celui de s'engager dans un processus de création de valeur représenté par le produit ou le service livré au consommateur » précisent Anne Gratacap et Pierre Médan. Le SCM (Supply Chain Management – Gestion globale de la chaîne d'approvisionnement) regroupe toutes les fonctions exercées et actions menées par l'ensemble de ces intervenants. Le SCM concerne toutes les étapes internes et externes impliquant une identification, une coordination et une rationalisation des flux (physiques, humains, monétaires et surtout d'information). Il a pour but d'optimiser l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement. « Créer une stratégie adaptative commence par la modélisation de la supply chain et l'élaboration d'un scénario de planification. Cela vous permet de gérer plus efficacement les risques et de faire face aux changements et à l'incertitude du marché, ce qui, en retour, augmente le cash-flow et la rétention de clientèle. Dès lors, une fois l'exécution de la stratégie lancée, vous devez être en mesure de la reformuler sur la base des modèles et des tendances provenant de l'information en temps réel » explique Chris Gopal. En raison de son objectif principal visant à générer de la valeur, la supply chain est parfois désignée par l'expression « valuedelivery network ».