Recherche
Se connecter

Sublimation

  • Imprimer
Au-delà du sens utilisé en chimie, l’expression est réutilisée par Goethe puis reprise par Freud pour désigner le processus au terme duquel une pulsion sexuelle est déplacée de son objet initial vers des sujets socialement tolérés, voire valorisés. Carl Gustav Jung qui, dit-on, n’appréciait pas que Freud ait caractérisé le terme, lui préfère celui de « psychisation » (psychization) désignant sensiblement le même processus. Plus largement, la sublimation peut être considérée comme une sorte de mécanisme de défense, de par le déplacement qu’elle génère. Des sentiments et/ou des comportements jugés non acceptables sont « déplacés » vers d’autres jugés plus constructifs.

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Léna Gautier, planneuse stratégique chez Biborg

Le media affichage se reinvente en permanence grace au digital Tour du monde des meilleurs campagnes Digital Out Of Home selectionnees par agence [...]

Par Eloïse COHEN

Dans Villes La nouvelle donne JCDecaux presente les initiatives urbaines les plus abouties en matiere de transition numerique et energetique [...]

Par Eloïse COHEN

Que se passe il quand huit decideurs marketing mettent carte sur table On decouvre que tous embarques dans la meme problematique entre instauration [...]