Recherche

Soi étendu (ou soi élargi)

  • Imprimer
Russel Belk a proposé la théorie selon laquelle certains biens possédés par un individu ont une signification particulière pour lui, et finissent par contribuer à l’expression de sa personnalité à destination des autres. Quatre niveaux du soi étendu sont identifiables : le niveau individuel (biens perçus comme directement personnels tels que les bijoux, les automobiles ou les vêtements), le niveau familial (biens tels que les meubles, la résidence), le niveau communautaire (le voisinage, le lieu de résidence) et le niveau du groupe (le/les groupes de d’appartenance). Certains de ces biens deviennent alors presque partie intégrante de l’individu, de son identité. Le résultat de ce phénomène représente le soi étendu. L’histoire des sociétés et des civilisations est remplie d’exemples charismatiques de cet état, comme le fait de vouer un culte absolu à un objet, le déclenchement de guerres et de conquêtes pour la seule possession de biens et territoires de l’autre, la coutume qui veut qu’à la mort d’un individu il soit enterré avec l’ensemble de ses possessions…
La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]