Silence (génération)

  • Imprimer
Ensemble des individus nés entre 1925 et 1945 (certains auteurs réduisent parfois l’espace chronologique à la période « 1932-1945 »). L’expression est apparue pour la première fois dans un article du magazine Time (« The Younger Generation », le 5 novembre 1951) et s’appliquait originellement à la population américaine. Elle a depuis été étendue à l’ensemble des pays occidentaux et d’autres pays d’Asie et d’Océanie. La génération silence regroupe donc des personnes qui sont nées pendant la grande dépression de 1929 et les années qui ont suivi, ainsi que pendant la Seconde Guerre mondiale. D’où le fait qu’on lui associe des caractéristiques sociologiques de fatalisme, de sérieux, de respect des conventions, sans pour autant parler de désespoir, au contraire. On dit parfois « génération silencieuse ».

Autres articles

Les marketeurs, heureux au travail !
Management
Les marketeurs, heureux au travail ! Les marketeurs, heureux au travail !

Les marketeurs, heureux au travail !

Par Eloïse COHEN

Keedn, éditeur d'une solution de sondage en ligne, se penche sur le rapport au travail des professionnels du marketing. Et la conclusion, c'est [...]

Agir en négociateur
Méthodologie
Agir en négociateur

Agir en négociateur

Par Patrice Stern, Jean Mouton

La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes
Retail
La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes

La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes

Par Eloïse COHEN

Smart Traffik, spécialiste des solutions omnicanal en mode SAAS pour enrichir le parcours-client, a demandé à Opinion Way de mener une étude [...]